Christophe Alévêque et Gérard Mordillat

Christophe Aleveque et Gérard Mordillat
Christophe Aleveque et Gérard Mordillat © France Inter / Laurence Garcia

Dans tes rêves, y’a une brigade de clowns pas si cool qui kidnappe les patrons pour les faire bosser en usine, en 3/8 et en bleu de travail, même le dimanche. Un cauchemar en CDI pour les costumes cravates. Dans tes rêves, tu supprimes toutes les dettes du monde. Ton royaume n’est plus Bruxelles mais Athènes et le peuple t’acclame comme le nouveau dieu grec.Dans tes rêves, y’a des gamins de toutes les couleurs qui s’échappent des Smartphones pour imposer d’autres règles de jeux vidéo à tous ces adultes virtuels.Dans tes rêves, y’a le pays de ton enfance et celui de l’utopie.Y’a pas de morale à la fin, tout est possible, tu deviens un autre.Et si on l’écoutait un peu plus ce fameux rêveur qui sommeille en nous…

Leurs actualités :

Le dernier livre de Gérard Mordillat : "La brigade du rire : ce que nous sommes"

livre Mordillat
livre Mordillat © Radio France

Il y a Kowalski, dit Kol, né en colère. Betty, licenciée de l'imprimerie où elle travaillait. Dylan, prof d'anglais et poète. Les jumelles Dorith et Muriel, pour qui la vie est une fête permanente. L'Enfant-Loup, coureur et bagarreur. Suzana, infirmière en psychiatrie. Rousseau, beau gosse et prof d'économie. Hurel, industriel, lecteur de Marx et de Kropotkine. Isaac le rouquin, distributeur de films, et Victoria que personne n'attendait...

Constitués en «Brigade du rire», par jeu, ils kidnappent Pierre Ramut, l'éditorialiste vedette de Valeurs françaises, et, dans un bunker transformé en atelier, l'installent devant une perceuse à colonne. Forcé de travailler selon ce qu'il prescrit dans ses papiers hebdomadaires - semaine de 48h, salaire de 20 % inférieur au SMIC, productivité maximum, travail le dimanche -, Ramut saura désormais de quoi il parle...Dans une grande fresque tragi-comique, fidèle à son univers - Vive la sociale, Les Vivants et les Morts - Gérard Mordillat parle du monde d'aujourd'hui, de ses injustices, de ses luttes, de ceux qui refusent de se soumettre et se vengent d'un grand éclat de rire.

La brigade du rire : ce que nous sommes

Gérard Mordillat

Paru le 19 août 2015

Editeur Albin Michel

Le prochain spectacle de Christophe Alévêque : "Ça ira mieux demain"

Affiche ça ira mieux
Affiche ça ira mieux © Radio France

Christophe Alévêque se fait Don Quichotte et s’attaque à tous les sujets d’actualités. Il les lamine dans unerevue de presse actualisée chaque jour. Il part en campagne et s’en prend à l’éducation et aux ados. Il pointe lagénération des grands flasques, des « tranquille, t’inquiète », ces résignés qui opposent une tiédeur béate auxvieux énervés dans son genre .Il s’attaque au reste du monde, la crise, l’opposition, le gouvernement, les pluies abusives, le réchauffement etla mal-bouffe. Dans un délire d’optimisme, il en est sûr, les forces de l’esprit l’emporteront. Et puis il doute…Humoriste, clown dérisoire ou missionnaire ? De temps en temps pour se calmer, il se met au piano.Habitué de la grande scène du Rond-Point, Christophe Alévêque a été Super Rebelle !...enfin ce qu’il en reste en 2009.Il chantait les aberrations d’une société ultralibérale et son goût de la surveillance dans Les Monstrueuses actualitésen 2011. L’année suivante, il transformait le Rond-Point en QG des présidentielles avec son Super Rebelle, candidathors listes. Il veut encore rire de tout, crever les abcès.

"Ça ira mieux demain"

au Théatre du Rond Point

du 15 sept. - 7 nov., 21:00

http://www.theatredurondpoint.fr/

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.