Et si on l’écoutait un peu plus ce fameux rêveur qui sommeille en nous…

Philippe Fenwick et Fabrice Humbert
Philippe Fenwick et Fabrice Humbert © Radio France / Laurence Garcia

Fabrice Humbert et Philippe Fenwick

Dans tes rêves, y’a une rue déserte avec d’un côté, le banc des jeunes et de l’autre, le banc des vieux. A gauche, les gosses parlent fort avec leurs écouteurs sur les oreilles, à droite, les anciens parlent aussi fort malgré leur sonotone. Y’ a juste une rue à traverser pour que la langue de demain parle à celle d’hier, pour que le rap des uns danse avec le bal musette des autres, pour que les photos en noir et blanc reprennent des couleurs.

Dans tes rêves, tu as 38 secondes pour décider de ton destin : être un héros ou un lâche, sauver cette fille dans le train ou baisser les yeux face à cette bande de voyous, agir ou pas, céder à la peur ou pas… Jamais ces 38 secondes ne t’ont semblées aussi longues.

Dans tes rêves, y’a le pays de ton enfance et celui de l’utopie.

Y’a pas de morale à la fin, tout est possible, tu deviens un super héros de la vraie vie.

Et si on l’écoutait un peu plus ce fameux rêveur qui sommeille en nous…

Fabrice Humbert et Philippe Fenwick, Dyptique "Dans tes rêves"
Fabrice Humbert et Philippe Fenwick, Dyptique "Dans tes rêves" © Radio France / Laurence Garcia

Fabrice Humbert

Professeur de lettres, Fabrice Humbert est l’auteur de Autoportraits en noir et blanc, paru aux éditions Plon en 2001 et de Biographie d’un inconnu, _L'origine de la violence (prix Renaudot poche), adapté au cinéma en 2016, de La fortune de Sila (prix RTL-Lire) et d'Éden Utopie_.

Son dernier livre :"Comment vivre en héros " Editeur Gallimard, Paru le 17 août 2017
Tristan Rivière a été élevé par son père, ouvrier et militant communiste, dans l’idée qu’il devait être un héros. Malheureusement, à l’âge de seize ans, à la première occasion qui lui est accordée de prouver son courage, il s’enfuit. Après dix années de remords et d'humiliation, Tristan se retrouve dans un train au moment où une jeune femme est agressée par une bande. Et la peur d’autrefois l'envahit. Va-t-il enfin se montrer à la hauteur? Suivant sa réaction, sa vie prendra des directions entièrement différentes... Roman des vies possibles, de ces moments qui décident d’une existence, interrogation aussi sur le couple et la constance de l’amour, Comment vivre en héros? décrit de façon ironique et tragique le rêve de l’héroïsme et de la pureté dans les sociétés modernes.

Son blog

Philippe Fenwick

Philippe Fenwick a été au formé au Conservatoire National de Région de Toulouse puis à l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique Pierre Debauche ; il a également suivi une formation au CNAC (Centre National des Arts du Cirque) autour de la Magie Nouvelle. Il est co-directeur artistique de la compagnie Zone d’Ombre et d’Utopie. Il fait partie des artistes associés à l’Académie Fratellini, Centre International des Arts du Cirque. Il est en résidence, accueilli par la ville de Saint-Denis. « Il écrit et réalise un documentaire pour le cinéma « Hier ça sera mieux » aux côtés de Manuel Braun et d’Amandine Casadamont. Il écrit et met en scène « Et avec Ce(ux)ci ? », spectacle pour quatre circassiens coproduit par la Verrerie, pôle cirque national d’Alès et la Cascade, pôle cirque national Drôme-Ardèche. Il écrit et met en scène « Songe(s) » pour l’Académie Fratellini. Il sera également en tant qu’acteur au MuCEM dans un projet de Jean-Robert Viallet. En tant qu’auteur acteur et metteur en scène, il a été la saison dernière (15/16) au Théâtre 13 (Paris), au Théâtre national de Marseille / La Criée à la Friche la Belle de Mai et au Théâtre national de Nice pour « Transsibérien je suis ». Il s’est produit également dans le « Lampe verte, cabaret d’Odessa » mise en scène par Nathalie Conio. Il a mis aussi en scène « Grande Illusion » le spectacle des 3ème années de l’Académie Fratellini. Il réalise également une « Sirène et Midi Net » pour Lieux Publics sur le parvis de l’Opéra de Marseille. En 2014-2015, il joue et écrit « Lumière d’Odessa » mise en scène Macha Makeïeff à la Chartreuse lors du Festival d’Avignon, au MuCEM, à la Criée et à la Gare Franche à Marseille. Il sera également en tournée, pour la septième année, avec « Est ou Ouest / Procès d’intention » aux côtés de la compagnie Escale. Il a été à deux reprises boursier du Centre National du Livre (CNL) en 2008 et 2010. Il a écrit une vingtaine de pièces de théâtre jouées en France en Russie, en Serbie, en Roumanie, au Monténégro et en Grande Bretagne. Il a participé, en tant qu’acteur, à plus de cinquante créations. Il a, à quatre reprise, en tant qu’auteur-acteur traversé la France à pied (7000 kilomètres) avec le Théâtre de l’Etreinte pour porter le Théâtre de villages en villages. Il raconte ces aventures dans « Un Théâtre qui Marche » publié chez Actes Sud. L’un de ses derniers spectacles. « On a fait tout ce qu’on a pu mais tout s’est passé comme d’habitude » a été sélectionné parmi « les 10 spectacles à ne pas manquer » au Festival d’Avignon 2013 par ARTE. En tant qu’auteur, acteur et metteur en scène il a créé « Atavisme » pour une Tournée de Brest à Vladivostok en 2012 avec l’aide des Tréteaux de France, CDN ; de l’Académie Fratellini et du Fourneau, Centre National des Arts de la Rues. Il crée et participe à de nombreuse performance dont « Confessions Amoureuses » pour un spectateur ou une spectatrice à la Station de métro Palais Royal (Paris) ; « Sian Worna » au Palais des papes (Avignon) performance en collaboration avec la compagnie de magie nouvelle 14.20 lors du Forum d’Avignon. Il a été chargé par Yann Arthus Bertrand pour la création de happenings autour de l’exposition « 6 milliard d’autres » au Grand palais (Paris) Il a mis en scène l’inauguration Chapiteau de l’Ecole national des Art du Cirque (Rosnysous- Bois) conçu par Patrick Bouchain et a participé à l’écriture corporelle dans « 26 voices surrounded » à la Flatfille Gallery à Chicago (Etats-Unis) mise en oeuvre Alexandra Loewe. Il a mis en piste, pour l’Académie Fratellini, « Les Impromptus » en 2011. En tant qu’auteur/acteur, il a été invité par le Théâtre du Soleil avec « La Légende d’Antigone » mis en scène par William Mesguich. Il a été président et membre fondateur du CITI - Centre International pour le Théâtre Itinérant, conventionné par le Ministère de la Culture.

Son dernier film : « HIER CE SERA MIEUX » par la Compagnie Zone d’Ombre et D’Utopie (ZOU) - Compagnie en résidence de terrain à Saint-Denis.

Son Facebook

La programmation musicale

  • Feel it still - PORTUGAL. THE MAN
  • Je rêve d'ailleurs - LADY SIR/Gaetan ROUSSEL/Rachida BRAKNI
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.