Et si on l’écoutait un peu plus ce fameux rêveur qui sommeille en nous…

Jean-Michel Djian et Mazarine Pingeot
Jean-Michel Djian et Mazarine Pingeot © Radio France / Laurence Garcia

Mazarine Pingeot et Jean-Michel Djian

Dans tes rêves, y’a une petite fille qui court dans les couloirs d’un palais avec son armée d’ombres, de poupées de chiffon et de frères et sœurs imaginaires. Elle a des pouvoirs magiques. C’est une gamine invisible qui peut franchir tous les murs du son, sans être vue ni entendue par les méchants de dehors. En grandissant, la petite fille perd ses pouvoirs de transparence. Condamnée à vivre dans le monde des adultes si visibles et prévisibles.

Dans tes rêves, y’a des chevaliers valeureux, des politiques courageux, des écrivains aventuriers scotchés sur les murs de ta chambre. Et toi tu rêves un jour d’avoir ta tête dans le poster pour faire tourner celle des jeunes du futur.

Dans tes rêves, y’a le pays de ton enfance et celui de l’utopie.

Y’a pas de morale à la fin, tout est possible, tu deviens un autre.

Et si on l’écoutait un peu plus ce fameux rêveur qui sommeille en nous…

Jean-Michel Djian et Mazarine Pingeot
Jean-Michel Djian et Mazarine Pingeot © Radio France / Laurence Garcia

Mazarine Pingeot

Normalienne, professeur agrégé de philosophie à l'université de Saint-Denis, Mazarine Pingeot est l'auteur d'une dizaine de romans.

Son dernier ouvrage :

"La dictature de la transparence : essai - Paru le 21 avril 2016- Editeur R. Laffont,"

De la presse à scandale à la téléréalité, de la vie de nos dirigeants politiques au traitement de l'information, des nouvelles technologies aux réseaux sociaux, l'exigence de transparence s'est imposée dans tous les domaines, gommant subrepticement la frontière entre espace privé et espace public. Entre injonction morale et fantasme de contrôle absolu, le règne de l'image et du tout-visible ne risque-t-il pas de nous conduire à la lisière du totalitarisme ?

Jean-Michel Djian

Journaliste. Docteur en science politique et ancien rédacteur en chef du Monde de l'éducation, fondateur de France Culture Papiers, il est aujourd'hui producteur à France Culture et auteur d'une quinzaine d'essais et films documentaires.

Son dernier ouvrage :

L'utopie citoyenne : une histoire républicaine de la Ligue de l'enseignement -  Paru le 4 février 2016- Editeur La Découverte,

Dans le sillage du coup d'État du 2 décembre 1851, des républicains épris des idéaux de la Révolution française rêvent d'instaurer une véritable démocratie. Un jeune utopiste du nom de Jean Macé lance alors un appel à la mobilisation citoyenne pour «lutter contre l'ignorance». Ainsi naît en 1866 la Ligue de l'enseignement. Prônant une école obligatoire, gratuite et laïque, ce mouvement d'éducation populaire s'étend rapidement à tout le territoire, porté par un imaginaire républicain fécond. Ses fondateurs vont inspirer des lois dont l'actualité ne s'est jamais démentie : celles de 1881 et 1882 sur l'école, de 1901 sur les associations, de 1905 sur la séparation de l'Église et de l'État. Forte de ses milliers d'enseignants et militants associatifs, la Ligue élargit le périmètre scolaire en organisant à grande échelle aussi bien la pratique sportive que l'éducation artistique et citoyenne (ciné-clubs, colonies de vacances, auberges de jeunesse, séjours culturels à l'étranger, accueil de réfugiés, cercles Condorcet...).

Aujourd'hui, si la Ligue de l'enseignement n'échappe pas à la crise de confiance qui s'est installée entre le pouvoir politique et la société civile, elle résiste cependant. En effet, quel mouvement citoyen peut se prévaloir, 150 ans après sa naissance, de réunir encore près de deux millions d'adhérents ?

C'est donc tout un pan méconnu de l'histoire de notre République qui est ici raconté, grâce à des documents rares provenant des Archives nationales et des contributions inédites de penseurs et écrivains contemporains.

Leur ouvrage commun :

La part d'enfance : 24 entretiens - Mazarine Pingeot, Jean-Michel Djian - Paru le 12 mai 2016 - Editeur Points, Paris - France-Culture, Paris

Une vingtaine de personnalités de tous horizons confient leurs souvenirs d'enfance. Des conversations intimes qui révèlent la naissance d'un destin, la fabrique d'une ambition. Mazarine Pingeot et Jean-Michel Djian ont su créer la complicité nécessaire pour recueillir ces moments drôles, saisissants, décalés, parfois poignants. Jamais ces personnages ne nous ont semblé si proches.

Le prochain documentaire de Jean- Michel Djian :"Elysée - La solitude du pouvoir" sur France 3 -  Le 3 octobre 2016

Tobie Nathan décrypte vos rêves en partenariat avec Psychologies Magazine.

Chronique : " « JE VOIS UNE FEMME EN NOIR … »

Psychologies Magazine Septembre 2016

Le site : http://www.psychologies.com/Psychologies\-Magazine

Les invités

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.