Dan Franck et Hippolyte Girardot

Dan Franck et Hippolyte Girardot
Dan Franck et Hippolyte Girardot © L.Garcia

Dans tes rêves, y’a un écrivain en pyjama qui papote avec les fantômes du cimetière de Montparnasse. Y’a de la foule, y’a de la joie, y’a de l’absinthe, y’a de la vie outre tombe. Chacun trinque à la santé de la mort, cette bonne vivante. Dans tes rêves, y’a un dandy qui danse sur les toits de Paname avec sa belle. Il a de l’allure le bohème magnifique. Sauf que depuis, les traders et Gatsby pas si magnifiques sont devenus les nouveaux héros des nuits fauves de la planète finance. Et la belle pleure le temps de ses amours bohèmes et ses rêves de grand soir.Dans tes rêves, y’a le pays de ton enfance et celui de l’utopie.Y’a pas de morale à la fin, tout est possible, tu deviens un autre.Et si on l’écoutait un peu plus ce fameux rêveur qui sommeille en nous…

Dan Franck

Dan Franck a publié une trentaine d’ouvrages et écrit une vingtaine de scénarios de films.

Sa trilogie des artistes est ici réunie pour la première fois dans une nouvelle édition revue et corrigée.Le temps des bohèmes a été porté à l’écran, dans une série de six épisodes mêlant brillamment archives et animations, sous le titreLes aventuriers de l’art moderne.

Son dernier livre :

livre dan Franck
livre dan Franck © Radio France

Le temps des bohèmes Réunit : Bohèmes - Libertad ! et Minuit

Editions GrassetParu le 14 octobre 2015

Le temps des bohèmes est le roman vrai des aventuriers de l'art moderne, quand Paris était la capitale du monde. Ils étaient peintres, poètes, écrivains, sculpteurs, musiciens. Leurs vies furent flamboyantes comme leurs œuvres. Et leurs œuvres, belles comme la vie. Ils demeurent à jamais les personnages de leurs propres légendes.Première saison : Bohèmes. Sur les trottoirs de Montmartre et de Montparnasse, entre le Bateau-Lavoir et la Closerie des Lilas, allaient les sublimes trublions : Jarry, son hibou et ses revolvers, Picasso sympathisant anarchiste, Apollinaire l'érotomane, Max Jacob et ses hommes, Modigliani et ses femmes, Aragon le flambeur, Soutine le solitaire, Man Ray, Braque, Matisse, Breton et les autres... Ils venaient de tous les pays. Fauves, cubistes, surréalistes, fêtards, amoureux - libres.Deuxième saison : Libertad ! Les héros s'appellent Malraux, Saint-Exupéry, Dos Passos, Prévert, Hemingway, Orwell, Dalí... Un éventail d'enthousiasmes et d'illusions tendu entre la montée du fascisme et la guerre d'Espagne. Ici, Aragon vend son âme à Staline ; là, Gide pontifie aux obsèques de Gorki ; ailleurs, Gala passe des bras d'Eluard à ceux de Dalí, tandis que Picasso peint et que Robert Capa photographie tout ce qui bouge - ou meurt.Troisième saison : Minuit. L'épopée des écrivains, des artistes et des intellectuels sous l'Occupation. Sartre et Beauvoir, Camus, René Char, Aragon et Elsa, Prévert, Desnos, Saint-Exupéry, Drieu la Rochelle, Cocteau et tant d'autres : de Paris à Marseille dans la débandade de l'exode, de Marseille à New York dans les bateaux de l'espoir, de Paris à Berlin dans les trains de la honte, des gares de la déportation aux camps de la nuit et du brouillard, autant de destins d'une génération dont la tragédie de l'Histoire a transformé la vie en roman.

Hippolyte Girardot

Hippolyte Girardot
Hippolyte Girardot © H.G

Acteur, scénariste et réalisateur

Au théâtre , Terre Noire de Stefano Massini, ms Irina Brook (2016) Emy’s View de David Hare, mise en scène Bernard Murat, (2001) Les Démons de Dostoïevski, mise en scène Roger Planchon, La Dame de chez Maxim de Feydeau, mise en scène Roger Planchon, (1998) La Terrasse de Jean-Claude Carrière, mise en scène Bernard Murat, (1997), Don Juan de Molière, mise en scène Maurice Bénichou (1984)Au cinéma , il a été l’interprète de très nombreux films, sous la direction de réalisateurs tels que Aline Isserman (Le destin de Juliette, 1982 - L’amant magnifique, 1986 - Francis Girod (Le bon plaisir, 1983 - Descente aux enfers,1986), Alain Corneau (Fort Saganne, 1984), Claude Berri (Manon des sources, 1986), Éric Rochant (Un monde sans pitié, 1988 - Les patriotes, 1993 - Vive la république, 1997), Maroun Bagdadi (Hors la vie, 1990, Prix du Jury du Festival de Cannes et Prix spécial du Jury du Festival de Lima), Patrice Leconte (Le Parfum d’Yvonne, 1993), Arnaud Desplechin (Rois et reines, 2003 - Un conte de Noël, 2007), Hou Hiao-Hsien (Le voyage du ballon rouge, 2007), Bruno Podalydès (Bancs publics, 2007), Pascal Thomas (Le crime est notre affaire, 2008), Nicolas Saada (Espion(s), 2009), Xavier Durringer (La conquête, 2010), Alain Resnais (Vous n’avez encore rien vu, 2011 - Aimer, boire et chanter, 2014), Costa Gavras (Le capital, 2012) ,Pascale Ferran (Lady Chatterley, 2005, Bird People, 2010).
Hippolyte Girardot (en collaboration avec Nobuhiro Suwa) a écrit et réalisé Yuki et Nina (2008). Il a participé à denombreux téléfilms: sous la direction de Liliane de Kermadec (Un moment d’inattention, 1986), Maurice Dugowson (Chantons en cœur, 1987), Serge Moati (Jésus, 1999), Aline Isserman (Hitchhicker, 1983 - Les enfants d’abord, 2001), Romain Goupil (Sueurs froides, 1988), Denys Granier-Deferre (Arrêt d’urgence,1994), Amos Gitaï (Plus tard, tu comprendras, 2007), Fabrice Cazeneuve (Les mensonges, 2009), Frédéric Tellier (Les robins des pauvres, 2010), Laurent Heynemann (La rupture, 2012), Franck Mancuso (Lanester, 2014)... Séries: Occupied, 2015 (Erik Skjoldbjærg,), Une Chance de Trop, 2015 (François Velle), Marseille ,2015 (Florent Siri/Thomas Gilou)) Il a été scénariste sur la deuxième saison(2015) du Bureau des Légendes de Eric Rochant. Il anime depuis septembre 2015 une chronique hebdomadaire sur France Inter dans l’émission « Si tu écoutes, j’annule tout »

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.