Et si on l’écoutait un peu plus ce fameux rêveur qui sommeille en nous…

Stéphanie Jarre et Didier Van Cauwelaert pour Dans tes rêves
Stéphanie Jarre et Didier Van Cauwelaert pour Dans tes rêves © Radio France

Didier van Cauwelaert et Stéfanie Jarre

Dans tes rêves, une femme recouvre la vue mais perd son chien. Elle était aveugle, il était son chien guide. A l’Anpe, le labrador fait la queue avec d’autres chiens policiers et médiateurs en CDD. Vous nous avez bien servi, au suivant ! Chômage sans indemnité pour le gentil toutou intermittent des humains, bon à la casse. Mais heureusement, son ex maitresse va le délivrer, guidée par le sixième sens de la fidélité.

Dans tes rêves, tu es enfermée dans le monde miniature d’une maquette. Tout est petit, le château fort, l’arbre centenaire et le train à vapeur. Avec tes nouveaux potes chevaliers playmobil et soldats de plomb, tu as l’impression d’être la géante du décor en papier.

Dans tes rêves, y’a le pays de ton enfance et celui de l’utopie.

Y’a pas de morale à la fin, tout est possible, tu deviens un super héros de la vraie vie.

Et si on l’écoutait un peu plus ce fameux rêveur qui sommeille en nous…

Stéphanie Jarre et Didier van Cauwelaert
Stéphanie Jarre et Didier van Cauwelaert © Radio France

Didier van Cauwelaert

Didier van Cauwelaert cumule prix littéraires et succès public depuis ses débuts. Prix Goncourt pour Un aller simple en 1994, il a publié récemment On dirait nous et Jules, exceptionnel phénomène de librairie.

Son dernier livre : Le retour de Jules Editions Albin Michel Paru le 4 mai 2017

« Guide d’aveugle au chômage depuis qu’Alice a recouvré la vue, Jules s’est reconverti en chien d’assistance pour épileptiques. Il a retrouvé sa fierté, sa raison de vivre. Il est même tombé amoureux de Victoire, une collègue de travail. Et voilà que, pour une raison aberrante, les pouvoirs publics le condamnent à mort.

Alice et moi n’avons pas réussi à protéger notre couple ; il nous reste vingt-quatre heures pour sauver notre chien. » Au cœur des tourments amoureux affectant les humains comme les animaux, Didier van Cauwelaert nous entraîne dans un suspense endiablé, où se mêlent l’émotion et l’humour.

Stéfanie Jarre

Diplômée de l’Atelier Met de Penninghen en 1987, Stefanie Jarre est architecte d’intérieur scénographe au théâtre des Folies Bergères. En 1993, elle obtient un 7 d’or pour « Stars 90 » sur TF1. En 2002 elle obtient un Molière pour « La boutique au coin de la rue » de Miklos Laszlo au théâtre Montparnasse et est nommée l’année suivante pour « Un vrai bonheur ». Elle conçoit notamment les scénographies d’« Opus cœur » d’Israël Horovitz, de « Cochon d’inde » de Sébastien Thierry, de « Diplomatie » avec Niels Arestrup et André Dussolier au théâtre de la Madeleine ,ainsi que « Nelson » avec Chantale Ladesou au théâtre de la Porte Saint Martin, « Les 2 canards » pour Alain Sacs au théâtre Antoine, «Le journal d’Anne Frank », « L’affrontement », « La trahison d’Einstein », « The Guitry’s », « Georges et Georges », « Petits crimes conjugaux » et « L’hôtel des 2 mondes » d’Eric Emmanuel Schmitt ainsi que « Le joueur d’échec », « 24 heures de la vie d’une femme » , et « Libres sont les papillons » au théâtre Rive Gauche, de « Seul …avec vous » de et pour Michel Drucker au théâtre des Bouffes Parisiens ainsi que des spectacles musicaux au théâtre des Folies Bergères « Salut les copains » « Disco », « Love Circus » de Stephane Jarny et « Les choristes » de Christophe Barratier ainsi qu’« Age tendre» en tournée.

Elle signe la scénographie de l’opéra en plein air « La flute enchantée » mise en scène de Francis Huster.

Stéfanie Jarre est également scénographe de nombreuses émissions de télévision : « Vivement Dimanche », « Les victoires de la musique », « La cérémonie des Molières », « Champs Elysées » …

Pour France Télévision, elle conçoit les décors de « La dame de chez Maxim », « Feu la mère de madame », « Le fil à la patte », « L’hôtel du libre-échange » de Georges Feydeau, « Le chapeau de paille d’Italie » d’Eugène Labiche, « les 3 jeunes filles nues » de Raoul Moretti et « La femme du boulanger » de Marcel Pagnol avec Michel Galabru.

Pour France 5, elle réalise le décor de l’émission en prime time de « Lire en scène » de François Busnel.

Elle signe cette année sa 110 ème création pour le théâtre et comptabilise plus de 300 décors pour la télévision. Depuis 2007, elle est professeur en scénographie à l’Atelier Met de Penninghen.

Chronique d'Isabelle Motrot

"Le gouvernement idéal de Causette " ...en partenariat avec le .Magazine Causette

La Programmation Musicale

Via con me Paolo CONTE

The best is yet to come - Bob DYLAN

Les ferrofluides fleurs - Klô PELGAG

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.