Et si on l’écoutait un peu plus ce fameux rêveur qui sommeille en nous…

Maxime Le Forestier et Jacques Weber - Dans tes rêves 2018
Maxime Le Forestier et Jacques Weber - Dans tes rêves 2018 © Radio France / Laurence Garcia

Jacques Weber et Maxime Le Forestier

Dans tes rêves, tu es au bistrot avec Victor Hugo, Cyrano, Don juan et Flaubert et ça picole sec à la table des ogres. Chacun a son rond de serviette à carreau, entre l’oeuf mayo et la tête de veau. Au diable le cholestérol et la religion du consommer avec modération. Comme chaque soir, ça se termine avec des  chansons à boire et à croire au monde meilleur s’il existe.
Dans tes rêves, Hugo finit par s’engueuler avec Cyrano, tandis que Madame Bovary fait une scène à Don Juan, Flaubert reprend du dessert. C’est toujours le même cirque dans le bistrot de la maison bleue sans clef, peuplée de lumière et de fous. Mais qui est le fou de l’autre ? Allez, un autre verre pour la route dans la seule maison qui est restée debout malgré les bulldozers de la mondialisation.
Dans tes rêves, y’a le pays de ton enfance et celui de l’utopie.
Y’a pas de morale à la fin, tout est possible, tu deviens un super héros de la vraie vie. 

Et si on l’écoutait un peu plus ce fameux rêveur qui sommeille en nous…
 

Maxime Le Forestier et Jacques Weber - Dans tes rêves, diptyque 2018
Maxime Le Forestier et Jacques Weber - Dans tes rêves, diptyque 2018 © Radio France / Laurence Garcia

Jacques Weber 

En 2015, Jacques Weber avait interprété Flaubert dans une adaptation au théâtre de sa correspondance. Il lui consacre aujourd'hui un livre très personnel.    

Vivre en bourgeois, penser en demi-dieu   Paru le 10 janvier 2018 -Editeur  - Fayard,    

Entre sa correspondance éprise d'une liberté exubérante et contradictoire, et ses romans et contes ciselant ses regrets d'autres siècles, l'ennui et la sottise de l'esprit bourgeois, Flaubert, ermite et mondain, apparaît comme l'un des colosses de son temps. Il n'aime pas le port mais la haute mer. Ses hautes vagues, ses creux et ses houles. L'acteur-auteur y nage et s'y noie, par les champs et par les grèves bretonnes, dans les boues et les gouffres des chantiers d'Haussmann, dans les bordels du Caire et les jupons des courtisanes de la rue Saint-Honoré, dans les silences orageux partagés avec sa mère, son jardinier ou son chien, dans le secret de ses amours londoniens avec miss Herbert, ou celui, très officiel et ô combien tempétueux, avec Louise Collet... Mystique et queutard, gourmand et ascétique, il cerne le sujet invisible, le rien, cet autre univers qui, comme la terre, se tient en l'air sans être soutenu, le silence de la littérature . J'enquête, mes mots ricochent sur les siens, l'onde s'écarte en cercles de plus en plus grands, puis disparaît à l'horizon, lui qui recule à mesure que l'on s'avance. »               

Spectacle : Hugo au Bistrot      

A partir de textes de Victor Hugo. 

Jacques Weber chamboule les usages de ces lieux consacrés aux auteurs. Armé de son Hugo, l’acteur propose une autre façon de faire du théâtre, spontanée, impromptue.    

Le théâtre a toujours fait partie de la vie de Jacques Weber. Passionné depuis son enfance, l’acteur a foulé pendant ses presque 50 ans de carrière les planches des plus célèbres scènes françaises. Être le porte-parole des grands auteurs, faire le lien entre leurs textes et les spectateurs, c’est là le rôle intrinsèque de l’acteur. Mais les règles sont figées et si les lieux changent, le décorum reste le même. L’aventure de Hugo au bistrot vise à ramener le théâtre au contact direct des spectateurs, comme s’ils s’installaient là où se font les échanges du quotidien, le bistrot. « Un bistrot, on y va pour être mieux, tout seul et tous ensembles, explique Jacques Weber. Un peu comme au théâtre. Et puis on s’aime à mort et se sépare à vie ; on roucoule, gueule, criticaille et saucissonne ; on refait le monde, dit-on souvent avec une ironie désenchantée et pourtant !»"Dans un bistrot, on est entre nous. On discute, on cause, on débat. Et parfois au détour d’une discussion, on cite un auteur qui vient à la rescousse de nos idées avec ses mots, sa poésie. On sort l’auteur de son carcan habituel fait de chronologie, d’ordre thématique,d’analyse lexicale. Le bistrot donne beaucoup de liberté. C’est libre et sauvage. Un peu comme ce que peut être le travail d’un acteur en répétition.Cette liberté, c’est aussi de pouvoir inviter des amis aux représentations" Jacques WeberLa Scène Thélème nouveau lieu hybride à Paris, ambitionne de lier le plaisir des textes, du théâtre et de la gastronomie. Le restaurant auréolé d’une étoile au guide Michelin 2017 dispose en son sein, d’une salle de spectacle, totalement isolée. Cet écrin de 50 places offre aux comédiens et aux spectateurs une proximité et une intimité rare dans le partage des œuvres. 

La Scène Thélème  du 18 avril au 5 mai - Le site 

Maxime Le Forestier

Auteur-compositeur-interprète 

Son site 

La programmation musicale :

  • Le large  - Francoise HARDY   
  • Today is the day - EELS   
  • Chienne d'idée - Maxime LE FORESTIER/Vanessa PARADIS
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.