Et si on l’écoutait un peu plus ce fameux rêveur qui sommeille en nous…

Jean-Louis Fournier et Grégoire Delacourt, Dans tes rêves - 2018
Jean-Louis Fournier et Grégoire Delacourt, Dans tes rêves - 2018 © Radio France / Laurence Garcia

Grégoire Delacourt  et Jean-Louis Fournier

Dans tes rêves, tu es nu et mort sur une table d’autopsie. Un mort qui bouge encore, un macchabée qui drague l’étudiante en médecine qu’il surnomme Égoïne. 

La belle t’arrache le cœur, ouvre le crane et coupe la langue mais tu ne regrettes pas d’avoir légué ton vieux corps à la science.

Tu te marres tout seul dans le silence éternel, et tu te trouves sexy avec tes tripes à l’air, durant ce dernier strip-tease.

Dans tes rêves, une femme pose chaque année devant un photographe. Trente photos et autant d’années plus tard, l’image est la même, figée. 

Pas une seule ride, aucun signe du temps qui passe sur elle. La femme qui ne vieillissait pas a 30 ans, éternellement.

Elle ne sera jamais une petite vieille sur un banc public, elle aura bientôt l’air plus jeune que son fils, elle sera toujours parfaite comme dans la pub et ça l’a rend un peu triste.

Dans tes rêves, y’a le pays de ton enfance et celui de l’utopie.

Y’a pas de morale à la fin, tout est possible, tu deviens un super héros de la vraie vie.

Et si on l’écoutait un peu plus ce fameux rêveur qui sommeille en nous…

Jean-Louis Fournier et Grégoire Delacourt, diptyque Dans tes rêves
Jean-Louis Fournier et Grégoire Delacourt, diptyque Dans tes rêves © Radio France / Laurence Garcia

Grégoire Delacourt

Grégoire Delacourt est l’auteur de six romans, tous publiés chez JC Lattès.

En 2011, il publie son premier roman avec L’Écrivain de la famille puis, en 2012, son premier bestseller avec La Liste de mes envies, traduit dans 35 pays. Suivent ensuite La Première chose qu’on regarde en 2013, On ne voyait que le bonheur en 2014, Les Quatre saisons de l’été en 2015 et Danser au bord de l’abîme, en 2017. 

Son site 

  1. Son dernier livre : La femme qui ne vieillissait pas paru le 28 février 2018  -  Editeur  Lattès   
  2. « À quarante-sept ans, je n’avais toujours aucune ride du lion, du front, aucune patte d’oie ni ride du sillon nasogénien, d’amertume ou du décolleté; aucun cheveu blanc, aucune cerne; j’avais trente ans, désespérément. »  Il y a celle qui ne vieillira pas, car elle a été emportée trop tôt. Celle qui prend de l’âge sans s’en soucier, parce qu’elle a d’autres problèmes. Celle qui cherche à paraître plus jeune pour garder son mari, et qui finit par tout perdre. Et puis, il y a Betty.

Jean-Louis Fournier 

Jean-Louis Fournier est l'auteur chez Stock d'une série de récits personnels dont la plupart ont connu un grand succès critique et public :

Il a jamais tué personne, mon papa, Où on va papa ? (prix Fémina 2008), Poète et paysan, Veuf, La Servante du Seigneur, Ma mère du Nord. 

Son dernier livre  : Mon autopsie   Paru le 30 août 2017  Editeur  Stock    

« T'as des nouvelles de Jean-Louis Fournier ? On entend moins parler de lui. - Peut-être qu'il est mort ?  - On le saurait ! - Pas sûr... »  Il n'est pas mort Jean-Louis Fournier. Il fait le mort. Avec beaucoup de conviction.Ce ne sont pas ses dernières volontés, mais sa dernière tentation.  Même allongé sur une table d'autopsie, ce silencieux fait beaucoup de bruit.  Egoïne est entrée dans sa vie avec une lame, elle va lui faire dire ce que l'on ignore de lui avec son bistouri. Il ne peut plus se retrancher derrière son père, ses enfants, ses amours, sa mère, comme dans ses précédents livres. On va enfin découvrir ce qu'il y a dans la tête, le coeur et le ventre de cet écrivain. Impossible de s'en tirer avec une pirouette.  Pourquoi décider de rendre compte de son autopsie ? Même d'entre les morts, il n'aime pas faire comme tout le monde Jean-Louis Fournier. Pour nous épargner une litanie de souvenirs fanés. Pour rigoler de ses petits travers d'humains. Et surtout se réconcilier avec ses sens contraires. Son orgueil et son humilité. Son indifférence et sa sensibilité. Sa tendresse maquillée en dureté. Sa poésie et sa cruauté.  Jean-Louis Fournier, c'est le genre humain qui l'intéresse. Son pire défaut serait d'en devenir attachant.

La programmation musicale :

  • Make me feel  - Janelle MONAE
  • Assassine de la nuit   ARTHUR H
  • I got a woman - Ray CHARLES
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.