Et si on l’écoutait un peu plus ce fameux rêveur qui sommeille en nous…

Yann Queffélec et Chantal Ladesou
Yann Queffélec et Chantal Ladesou © Radio France / Laurence Garcia

Chantal Ladesou et Yann Queffelec

Dans tes rêves, y’a des capitaines courages qui donnent des leçons de bravoure à tous ces marins d’eau douce de la politique et de la finance. Les ex de l’ENA repassent leur permis de bonne conduite à l’école de la mer. Pas d’immunité ni de fausses promesses au milieu de la tempête. C’est la mer qui dicte la loi du plus fort aux maitres du monde. Et comme pour les réfugiés de la Méditerranée, il n’y aura pas assez de bouées de sauvetage pour tous ces puissants.

Dans tes rêves, y’a une clown en jupons qui distribue des rires gratuits aux nouveaux pauvres privés de sourire par la police des espoirs. Sous les pavés, la plage, gueule la clown qui parle très très vite. Comme si ses mots voulaient rattraper le temps perdu des films muets en noir et blanc.

Dans tes rêves, y’a le pays de ton enfance et celui de l’utopie.

Y’a pas de morale à la fin, tout est possible, tu deviens un autre

Et si on l’écoutait un peu plus ce fameux rêveur qui sommeille en nous…

Yann Queffélec et Chantal Ladesou
Yann Queffélec et Chantal Ladesou © Radio France / Laurence Garcia

Chantal Ladesou

Chantal Ladesou est née à Roubaix . Attirée par la comédie, elle suit les cours du Conservatoire de Lille, puis ceux du cours Simon. C’est en participant à l’émission La classe en 1987 que le public la découvre. Elle se produit seule en scène dans des spectacles écrits notamment par Pierre Palmade, (Y'a une femme Lad'sou , 1990) ou François Rolin (Chantal Ladesou , 1992,1993). Au théâtre, elle joue dans Apostrophons-nous (1989), Hôtel du libre échange (1996,1997), Ma femme est folle (2000, 2001) ou encore Les Amazones trois ans après (2007). Elle participe à des fictions télévisées avant de tourner pour le cinéma dans Les clefs de Bagnoles (2003) de Laurent Baffie, Les aristos (2007) de Charlotte de Turckeim ou encore Number one de Zaccia Tahiri. En 2012, elle joue dans la pièce d’Isabelle Mergault Adieu, je reste ! En 2013, elle accepte le rôle que lui propose Valérie Lemercier dans son film 100% cachemire.

Après l’énorme succès de Nelson, Chantal Ladesou revient sur scène au Théâtre Antoine, à partir du 8 septembre dans Peau de vache, une comédie savoureuse de Barillet et Grédy (les auteurs de Fleur de cactus) mise en scène par Michel Fau. Marion (Chantal Ladesou) que l’on surnomme « peau de vache » depuis son enfance, surveille tout, discute tout, et contrôle tout… jusqu’aux maîtresses d’Alexis, son mari. Lui est violoncelliste de renommée internationale, il est calme, sûr de lui et de son talent, mais aussi lâche lorsqu’il s’agit d’affronter sa femme. Ils forment un couple apparemment harmonieux jusqu’au jour où Pauline, une journaliste douce et séduisante, fait irruption dans leur vie… Qui sera la plus peau de vache des deux ?

La pièce : Peau de vache- Une Comédie de Barillet et Grédy - Mise en scène Michel Fau

Avec Chantal Ladesou, Grégoire Bonnet, Anne Bouvier, Urbain Cancelier, Maxime Lombard, Stéphanie Bataille (en alternance avec Isabelle Ferron) et Gérald Cesbron

Décors Bernard Fau, Costumes David Belugou, Lumières Joël Fabing, Maquillages Pascale Fau

Le sitedu Théâtre Antoine

Yann Queffelec

Fils de l'écrivain brestois Henri Queffélec, frère de la pianiste Anne Queffélec, Yann Queffélec .

Paru en 1981, son premier livre est une biographie du compositeur hongrois Béla Bartók, rééditée en octobre 2013. Après un premier roman très remarqué sur la guerre d’Algérie, le Charme noir, paru en 1983, Yann Queffélec reçoit le prix Goncourt en 1985 avec les Noces barbares, roman traduit dans le monde entier.

Il a publié depuis quarante ouvrages dont une biographie d’Eric Tabarly, et vingt-cinq romans. Le Dictionnaire amoureux de la Bretagne est paru en mai 2013 chez Plon-Fayard.

Chroniqueur littéraire au Nouvel Observateur, Yann Queffélec est aussi membre du corps des Écrivains de Marine fondé en 2003 par Jean-François Deniau, dont les principaux membres sont Didier Decoin, Michel Déon, Jean-Christophe Ruffin, Sylvain Tesson, Patrick Poivre d’Arvor, Patrice Franceschi tous capitaines de frégate à ce titre.

A travers ses romans et récits, Yann Queffélec scrute inlassablement les misères et grandeurs de la comédie humaine.

Ses derniers livres:

L'homme de ma vie - Paru le 1er octobre 2015 - Editeur Guérin

« Papa ?... Tu ne vas pas y croire, papa.

- Je sais, la femme de ménage m'a prévenu.

- Je viens d'acheter un poisson rouge.

- ...

- En fait, papa, c'est moi qui ai le prix Goncourt cette année.

- J'ai du boulot, p'tit vieux, raccroche.

- C'est pas vrai pour le poisson.

- ...

- C'est juste vrai pour le Goncourt.

- La femme de ménage m'a...

- ... t'a prévenu, ça va !

Et, soudain, j'en ai marre de cette ombre confinée toute grouillante d'acariens à tête de mort, du souffle de papa, du souvenir de maman, je n'ai pas assez de mots pour m'excuser du temps que je lui fais perdre, à mon père, avec tout ça, avec moi, ma vie, au revoir papa, désolé, pardon, merci...

Et ce fut la première et la dernière fois où, sans même raccrocher, pris d'une rage de perdition, je mis en pièces le téléphone encrassé d'une cabine publique comme s'il y allait de ma vie.

Le Goncourt ! J'étais lauréat du Goncourt ! La honte ! Il ne me le pardonnerait jamais... »

Dans ce récit drôle et bouleversant, l'auteur des Noces barbares - prix Goncourt 1985 - met à nu les secrets et les joies d'une enfance tourmentée, brossant le portrait d'un père qu'il aimait, redoutait, défiait - l'écrivain Henri Queffélec, l'homme de sa vie.

Dictionnaire amoureux illustré de la Bretagne - Paru le 5 novembre 2015 - Editeur Gründ, - Plon, Fayard

Ma Bretagne est d'Armor, le pays dans la mer.

Ma Bretagne est le pays des marins : pêcheurs, corsaires, loups de mer chéris des palmarès : Tabarly, Kersauson, Colas, Joyon, Peyron et broth's, Bourgnon, Florence Arthaud.

Ma Bretagne est le pays des femmes vraies, et je ne pense pas qu'aux libres Ouessantines en les invoquant.

Ma Bretagne est le pays des écrivains et des peintres, un pays qui chante à travers les âges : ils sont des centaines à célébrer la Breizh, terre de tradition, mais aussi de modernité.

Ma Bretagne est le pays des miens. Ma mère, Yvonne, la première à me bercer de chansons marines et d'histoires.

Mon père, Henri Queffélec, l'homme et l'écrivain que j'ai le plus admiré, le bel indifférent aux yeux d'horizon. Mes frères et soeur Tanguy, Hervé, Anne - la pianiste au long cours.

Entre nous, l'Armor est mon pays usuel, mon pays définitif, j'y naîtrai toujours.

Télérama Dialogue – Théâtre du Rond Point _ salle Renaud-Barrault - UNE JOURNÉE DE RENCONTRES ET DÉBATS

Le site du Théâtre du Rond Point - Télérama Dialogue

Les invités

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.