Michel Jonasz et Jérémie Lefebvre

Michel Jonasz et Jérémie Lefebvre
Michel Jonasz et Jérémie Lefebvre ©

Dans tes rêves, y’a un Mister swing qui drague une super nana dans une boite de jazz en lui promettant des vacances au bord de la mer avec des glaces à l’eau. Gros râteau ! La fille qui s’appelle Lucille préfère les traders aux poètes et les yachts au camping car. Elle te file le blues, l’ex super nana qui a oublié sa bohème.

Dans tes rêves, les patrons et les nantis sont relogés de force dans des cités dortoirs en Zep. Leurs villas sont réquisitionnés pour les chômeurs, les étudiants et les petits retraités. Loyer gratuit, héritage aboli et citoyens triés selon leurs revenus par la milice de la répartition des richesses. Mais la milice, ce n’est pas un mot qui te fait rêver. Tu préfères le parti du Tous unis vers l’Uni.

Dans tes rêves, y’a le pays de ton enfance et celui de l’utopie.

Y’a pas de morale à la fin, tout est possible, tu deviens un autre.

Et si on l’écoutait un peu plus ce fameux rêveur qui sommeille en nous…

Michel Jonasz

Le channeling, les médiums, les entités qui nous disent par l'intermédiaire de certaines personnes ce qu'il faut faire ou ce qu'il va se passer, tout cela n'a aucun intérêt en soi. Le fait de savoir si on se réincarne ou pas, si l'on a une vie ou 3000 ne changera rien à ce que je suis.Qu'est-ce qui peut changer ce que je suis et d'abord est-ce que j'ai envie de changer, ou est-ce que je suis bien comme ça ?Ça c'est important et il y'a autant de réponses que d'individus ; mais je crois qu'une partie de la réponse est commune à tous les êtres humains.J'ai besoin de progresser, d'avancer, de casser mes limites, de ne pas me laisser enfermer.J'ai besoin de progresser parce que j'ai soif de connaissances ou de liberté.Ou bien je ne sais pas pourquoi mais je sais qu'il le faut.Ma réponse à moi c'est qu'il le faut sinon on meurt.Et chacun sait ce qui peut le faire progresser.Ça peut être une rencontre, un voyage, un livre, tout ce qui peut nous mettre à l'épreuve, la joie, la douleur, tout ce qui peut nous obliger à nous regarder vraiment en face, tout ce qui nous aide à dévoiler notre vérité intérieure.
 Voilà pourquoi je chante.Et j'ai envie d'essayer d'être un éditeur de textes qui me semblent pouvoir jouer ce rôle. »http://www.editionsmicheljonasz.fr/

Sa tournée :

http://www.infoconcert.com/artiste/michel-jonasz-85648/concerts.html

Le dernier livre paru dans sa maison d'édition :

margueritte
margueritte © Radio France

Marguerite, la vache pleine de conscience : et si on décidait d'être heureux ? Agnès Grêtillustrations Hannah JonaszParu le 26 février 2016 Editeur Ed. M. Jonasz, Quatre petites histoires viennent toucher notre inconscient, notre âme et notre coeur, pour nous amener à évoluer et à éveiller notre conscience - des métaphores que nous pouvons lire et relire, avec chaque fois un regard différent sur la vie et sur nous-mêmes.En compagnie de Marguerite la vache, Max le crabe, la chouette Diva et Bruno le renne, nous abordons des sujets essentiels comme l'attention à l'instant présent, l'estime de soi, l'intuition et le déploiement de nos forces.Au fil des contes, des tests et des mises en pratique qui sont de belles expériences à vivre, nous sommes guidés dans le développement de notre plein potentiel. Les messages inspirants délivrés par ces compagnons de route singuliers, parlent aussi bien à l'adulte que nous sommes qu'à notre enfant intérieur.

Jérémie Lefebvre

Jérémie Lefevbre
Jérémie Lefevbre © Heloise Jouarnard-Libella

Ecrivain et auteur-compositeur, est né en 1972 à Rouen et vit à Paris. Son premier roman, La Société de consolation (Sens&Tonka, 2000) jette un regard sans concession - non sans poésie - sur une génération au travail. Il est inspiré d'une expérience vécue, celle du lancement du premier "syndicat virtuel" - site web qui dénonçait les méthodes managériales de l'entreprise Ubisoft.

Ample fresque existentielle située au coeur d'une paroisse française, Danse avec Jésus (Lunatique, 2011) explore les conflits, les enjeux familiaux et les obsessions intimes liées à l'appartenance et au rejet du catholicisme.

Le Collège de Buchy (Lunatique, 2015), dresse le portrait d'un ancien souffre-douleur que ses souvenirs plongent dans une jubilation dévastatrice.

En 2016, Avril (Buchet-Chastel) entraîne le lecteur dans une épopée révolutionnaire qui défigure la France d'aujourd'hui.

En musique, Jérémie Lefebvre collabore essentiellement avec l'auteure et chanteuse Pascale Borel. Il est également compositeur de musiques de films et réalisateur de clips ; il a été longtemps comédien au sein de la compagnie d'Alberto Lombardo.

Depuis 15 ans, son écriture fouille l'espace intime, le besoin et la peur des carcans de l'appartenance, le rapport entre notre infini intérieur et les modèles imposés - tout ce qui, en nous définissant, nous perd ; et dans ce vertige, la nécessité vitale d'avoir quelque chose à combattre ou à conquérir.

http://chezjeremie.free.fr/

Son dernier livre :

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.