Est-ce que l'héritage politique du général de Gaulle peut nous aider à mieux réfléchir sur nos perspectives d'avenir quant aux grands enjeux sociétaux actuels, l'écologie au premier chef ? Entretien avec l'essayiste et haut-fonctionnaire, David Djaïz ainsi que l'eurodéputé écologiste Yannick Jadot.

Vers un écolo-gaullisme ? Entretien avec David Djaïz et Yannick Jadot. Ici, une photo du général de Gaulle saluant la foule en avril 1960
Vers un écolo-gaullisme ? Entretien avec David Djaïz et Yannick Jadot. Ici, une photo du général de Gaulle saluant la foule en avril 1960 © Getty / Jon Brenneis / Contributeur

▶︎ En partenariat avec le journal La Croix

Aux côtés de David Djaïz et de Yannick Jadot, interrogeons-nous sur la spécificité qui est celle du général de Gaulle, de sa pensée et des raisons pour lesquelles il est toujours important à nos yeux de Français de 2020. La question principale consiste à se demander si le gaullisme peut, aujourd'hui, nous aider à mieux interroger notre démocratie ? Peut-il servir à mieux comprendre et appréhender les enjeux qu'implique, au premier chef, le réchauffement climatique ? Qu'est-ce qui peut relier de Gaulle à aujourd'hui ?

Il n'y a pas de contradiction entre se revendiquer de l'héritage du général de Gaulle et la question écologique

- David Dialyses

Le pragmatisme historique de De Gaulle est-il toujours aussi pertinent aujourd'hui ?

L'essayiste en viendra à exposer les principales constantes qui s'inscrivent profondément chez de Gaulle : une vision pérenne de la France ; une méthode de redressement permanente de la France quelques soient les circonstances ; le sens de la vie collective. Ces principes nous font-ils défaut aujourd'hui lorsqu'il s'agit de penser ensemble écologie, pouvoirs publics et démocratie représentative ? 

Nous allons voir que si cela peut paraître étonnant de parler d'écologie quand on parle de De Gaulle et que, si l'on veut relier l'esprit gaullien à notre temps mais aussi la vision qui est celle du temps long, le dépassement des clivages, la souveraineté, nous verrons que l'écologie et le gaullisme sont sans doute loin d'être antagonistes. 

Nous nous demanderons aussi si le gaullisme peut être considéré comme un populisme.

Les invités

David Djaïz est énarque et normalien, directeur de la stratégie à l'Agence nationale de la cohésion des territoires, historien, spécialiste des guerres civiles et de la démocratie, auteur de "La guerre civile n'aura pas lieu" (éditions du Cerf) et "Slow Démocratie" (Allary éditions)

Yannick Jadot, eurodéputé écologiste, ancien directeur des campagnes de Greenpeace, auteur de "Aujourd'hui, tout commence ! Pour une Europe enfin démocratique, écologique et solidaire" (Les liens qui libèrent Édition)

Archives et lectures

  • Le récit de Joseph Kessel quant à sa première rencontre avec le général de Gaulle en 1943, qui lui demande d'apporter sa pierre à la légende de la résistance, 
  • Lecture d'un extrait de texte de Bergson, l'un des philosophes du début du XXe siècle qui a le plus marqué de Gaulle
  • Extrait d'un discours de Malraux 
  • De Gaulle détaille son projet d'une troisième voie qu'il voulait pour la France, 1969
  • De Gaulle s'exprime sur l'idée d'une organisation nouvelle entre ceux qui dirigent et ceux qui sont dirigés, "une œuvre commune qui soit assez près les uns des autres pour se comprendre", 10 avril 1969.
  • De Gaulle en conférence de presse partage sa conception de l'Europe des États, 1962
  • De Gaulle et son rapport à la nature, extrait de ses Mémoires de guerre, lu par Jean Dessailly 

Programmation musicale

  1. Dominique A - Rendez-nous la lumière 

  2. The Rolling Stones - Living In A Ghost Town 

L'équipe