Stéphane Cosme a rencontré Farouk El-Baz, géologue de la Nasa. Il raconte le cheminement parcouru pour aboutir à Apollo 15 en 1971 : la première mission géologique lunaire.

Farouk El-Baz, géologue de la Nasa.
Farouk El-Baz, géologue de la Nasa. © Getty / Tom A. Peter/The Christian Science Monitor

Farouk El-Baz est un scientifique égypto-américain qui a participé au programme Apollo. Son travail consistait notamment en la sélection des sites d'alunissage. Il a également formé les astronautes à l'observation et à la photographie lunaire.

Apollo 11, une première victoire

En 1969, la première mission sur la Lune n'a pas pour vocation d'étudier la composition géologique de l'astre. Les ingénieurs de la Nasa souhaitent uniquement emmener un homme sur la Lune et le ramener en sécurité sur la Terre.

C'est en cela que la mission Apollo 11 et les deux heures et demie de marche lunaire sont considérées par les géologues comme un vrai succès. Initialement, les astronautes avaient pour ordre de ne pas ramener de poussière de la Lune. C'est seulement après de nombreuses négociations menées par les géologues, que ce "grand pas pour l'humanité" a pu être fait.

Apollo 15, une mission géologique

La zone d’alunissage d'Apollo 15 est située au milieu d'un canyon. Pourtant, beaucoup avaient estimé qu'il ne serait pas possible d'y alunir

Nous savions comment était composée la surface lunaire mais nous ne savions pas s'il était possible d'alunir en douceur sur le site choisi.

Farouk El-Baz explique que cette zone est "fabuleuse sur le plan géologique" et c'est pourquoi les scientifiques de la Nasa ont fait campagne pour que la mission Apollo 15 se pose à cet endroit.

Aller plus loin

Les chroniques De La Lune à la Terre sont podcastables sur le site de France Inter sous une version plus longue de sept minutes.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.