tombe d'Etienne Roda-Gil
tombe d'Etienne Roda-Gil © Radio France / philippe Landru

Etienne Roda-Gill

Né le 1er août 1941 à Montauban

Décédé le 28 mai 2004 à Paris

Inhumé au cimetière du Montparnasse (Paris 14ème)

J’ai rencontré un français issu d’une famille de combattants républicains espagnols exilés…. Esteve, était un anarchiste au cœur tendre ; un des paroliers français les plus prolifiques. Il a longtemps travaillé avec Julien Clerc pour qui il a écrit « Californie » ; mais c’est aussi l’heureux papa de ce n’est rien , le lac majeur , Joe le taxi , Alexandrie, alexandra…. Et magnolia for ever

Un homme qui aimait les mots au point de s’être créée un dictionnaire des mots de 1 et 2 syllabes et qui fait partie de ces personnalités qui nous manquent vraiment aujourd’hui Etienne Roda Gil

C’est au cimetière du Montparnasse que je l’ai rencontré. Des retrouvailles très agréables car Etienne était un ami. De la dernière vie, mais un ami cher...

Il est inhumé sous une stèle toute simple, et légère, faite de terre battue et de fleurs. Il repose aux côtés de sa femme, la peintre Nadine Delahaye Roda-Gil.

Comme un hommage ultime à la femme de sa vie, seul le nom de cette dernière est inscrit sur la tombe.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.