Nous sommes totalement accros aux guides touristiques puisque nous en achetons 10 millions chaque année.

La seule chose que l'on ne sait pas c'est si chaque acheteur de guide va réellement partir dans la region ou le pays detaillé par les guides en question.

Et l'autre problème plus sérieux celui ci, c'est quel guide choisir quand on se retrouve devant les rayons tourisme des magasins : il y en a des dizaines... des classiques indemodables, des petits nouveaux et aussi des guides totalement inconnus et parfois totalement décalés comme "Découvrez le Madrid souterrain" ou "La Thaïlande loin des hordes de touristes rougeauds".

Quels conseils donner ?

J'aurais tendance et ce n'est pas forcement très original à vous conseiller les grands classiques : Lonely Planet, Petit Fute ou Michelin... Car vous ne le savez peut-être pas mais le célèbre guide vert propose aussi des destinations à l’étranger, comme le Rajasthan.

Et puis il y a une tendance très intéressante, c'est celle des petits guides : des guides de villes, tout petit format, pas cher (souvent à moins de 10 euros). Des guides qui tiennent vraiment dans la poche.

Ces guides-là sont nés avec la mode des "city break" : les courts séjours notamment dans les capitales européennes, et ils se vendent aujourd'hui comme des petits pains. Par exemple pour Hachette, la collection "grand week-end" arrive en termes de vente juste derrière l'institution maison à savoir le Guide du routard.

Ces petits guides sont-ils complets en matière d'informations ?

Oui mais ils ne s'adressent pas forcement à la même clientèle. Tout d'abord si vous êtes plutôt du genre : "je passe deux jours dans la ville", "je veux voir l'essentiel et pas forcement passer mes journées dans les musées, les églises ou des châteaux", alors je vous conseille plutôt la collection Cartoville de Gallimard.

Le concept est simple : le plan de la ville est découpé en plusieurs morceaux, ils se déplient, sont très lisibles et quand vous repliez le plan vous avez les références des principaux lieux à visiter ainsi que les principaux restaurants. Il y a même des conseils pour week-end ratés, des solutions alternatives en cas de pluie ou de canicule...

Il existe aussi des Cartoville pour touristes voyageant avec leurs enfants : c'est le cas pour Londres, avec les incontournables du tourisme londonien mais également des adresse pour gouter les meilleurs gâteaux, pour acheter le nécessaire du parfait magicien et devenir le nouveau Harry Potter...

Et pour ceux qui veulent en savoir toujours plus ?

Il y a deux guides : les "Grand week-end" chez Hachette, c'est celui qui vous donne le plus d'informations, de références historiques ou culturelles.

Et puis il y la collection "week-end" de Michelin et c'est celle que je préfère parce que l'on trouve le juste équilibre en terme d'informations entre le côté minimaliste de Cartoville et l'aspect plus classique et plus dense d'Hachette, avec aussi un peu d'humour (et oui même chez Michelin).

Enfin, je ne peux pas ne pas vous parler de l'idée du Petit Futé qui, sur internet, vous propose d’éditer votre guide personnalisé : pratique car vous pouvez ne mettre que les rubriques qui vous intéressent, et le prix change en fonction du nombre de rubriques que vous choisissez. Il y a deux versions, papier ou numérique, je vous recommande vraiment la version papier, plus lisible.

Programmation musicale
  • Shirley BASSEY

    Light my fire - Original version

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.