Disneyland Paris et le Futuroscope célèbrent respectivement leurs 25 et 30 ans d'existence. L'occasion de revenir sur leur histoire.

Visiteurs dans la rue principale de Disneyland Paris, le 6 août 2015, à Marne-la-Vallée.
Visiteurs dans la rue principale de Disneyland Paris, le 6 août 2015, à Marne-la-Vallée. © AFP / BERTRAND GUAY

Les deux navires amiraux du monde des loisirs prouvent que c'est un secteur qui marche. Pour vous donner un ordre d'idée, les parcs à thèmes en Francereçoivent chaque année 52 millions de visiteurs,pour un chiffre d'affaire de 2 milliards 200 millions d'euros...

On est donc loin, très loin même du désastre annoncé lors de la construction de ces parcs, ou du "Tchernobyl culturel" dont Ariane Mnouchkine parlait à l’époque. D'autant que la culture française du parc à thème s'exporte : il suffit de voir ce que fait le Puy du Fou qui, après la Russie, va sans doute mettre en œuvre son savoir faire en Chine.

Peu de gens y croyaient il y a 30 ans

A l’époque, nous avions "la religion" de la fête foraine. Et puis il y avait eu l’échec retentissant de Mirapolis (Cergy-Pontoise), le tout premier parc de loisirs français, qui avait dû fermer ses portes faute de visiteurs, et avec un déficit abyssal... On se souvient aussi que les forains, menés par l'incontournable Marcel Campion, avaient tenté de relancer le parc, en vain... Le porte parole des forains avait même eu des phrases définitives, disant que cela ne marcherait jamais en France.

Lorsque Mickey a pointé le bout de ses oreilles, beaucoup étaient persuadés que les méthodes américaines ne tiendraient pas longtemps au pays de Rabelais et des syndicats réunis...

Ces parcs se sont multipliés : combien y en a-t-il dans l'hexagone ?

Il y a une dizaine de grosses structure. Dans le peloton de tête bien évidement, après Disneyland Paris et le Futuroscope, il faut ajouter le Parc Asterix, le Puy du Fou, Vulcania (Auvergne), le Marineland d'Antibes, la Mer de sable, Nigloland, le Jardin d'acclimatation ou encore l'un de petits derniers, SplashWorld (Vaucluse), un nouveau parc aquatique.

Personnellement j'ai aussi une tendresse pour le Pal (Allier) qui est un mélange de parc animalier - dans lequel il y a régulièrement des naissances d'animaux - et de parc d’attractions. C'est très familial et on est loin des grosses machines de guerre dont je parlais tout à l'heure.

Anniversaires pour le Futuroscope et Disneyland Paris : y aura-t-il des cadeaux d'anniversaire ?

Oui pour les visiteurs. Le Futuroscope a déjà commencé avec "L'extraordinaire Voyage" : les pieds dans le vide sur une sorte de tapis volant géant... Et puis chez Mickey il y a "Star Tours" l'une des plus célèbres attractions du parc, inspirée de la Guerre des étoiles. Elle va évoluer, avec une nouvelle technologie qui devrait permettre de proposer aux visiteurs 60 expériences différentes. A découvrir à partir du 26 mars. Le point commun de ces deux nouveautés, c'est que vous allez vous retrouver au cœur de l'action et du film...

C'est la grande tendance dans les parcs d'attraction. : l'immersion dans une aventure... sans quitter son fauteuil !

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.