Le concept est très simple : il s'agit d'une croisière d'une semaine en moyenne sur un bateau qui peut recevoir entre deux et neuf personnes, et c'est vous qui pilotez.

Tout ce qu'il faut savoir pour partir en croisière sur les canaux en France.

Faut-il un permis pour naviguer ?

Oui sur les fleuves ou en mer, mais pas sur les canaux ou les rivières navigables. On ne vous lâche tout de même pas comme ça sur un navire sans formation. Avant le départ, vous aurez droit un cour accéléré de navigation d'une à deux heures. C'est largement suffisant, et ensuite en avant la grande aventure. Une aventure à toute petite vitesse autour de 6km/h : c'est véritablement du "slow tourisme".

Quelles destinations ?

Il y en a de multiples. Par exemple, Le Boat, qui est le leader du secteur en France avec 600 bateaux, vous propose d'explorer le Canal du Midi, la Camargue, la Charente, la Bretagne entre Dinant et Nantes, ou encore le canal de la Marne au Rhin, le canal du nivernais du côté de Decize, Nevers, Châtillon-sur-Loire, et bien sur les vignobles de Pouilly et de Sancerre...

Naviguer, est-ce compliqué ?

Non parce qu'a petite vitesse, il y a peu de risque de connaitre un problème. Il y a tout de même le passage des écluses : parfois elles sont automatiques, parfois cela se fait à la force des bras, et souvent il y a des gens pour vous donner un coup de main. Les éclusiers des Voies navigables de France par exemple.

Au passage des écluses, vous pouvez en profiter pour faire vos courses dans les villages voisins ou, comble du luxe, vous faire livrer un repas à bord, car il y a des restaurateurs qui ont compris l’intérêt économique du développement de ce tourisme fluvial.

Ça coûte combien ?

Une semaine : entre 1000 et 4000 € selon la destination et le nombre de couchages. Sachez que vous pouvez aussi ajouter des options, comme par exemple louer des vélos, parce que les villages ou les sites à visiter ne sont pas forcement prés des canaux.

Il y a des choses à prévoir. Pour le carburant, il faut compter 200 euros, et parfois certains ports vous font payer l’amarrage entre 20 et 25 € la nuit. Mais là ce n'est intéressant que pour refaire le plein de carburant ou d'eau pour la salle de bain et la cuisine.

Car il y a quand même tout le confort : Le Boat va même jusqu'à installer le wifi à bord.

Enfin si vous vous sentez un peu à l’étroit en France vous pouvez aussi faire ce genre de croisière en Belgique, aux Pays-Bas, en Italie vers Venise, en Allemagne et en Angleterre sur la Tamise. Le rêve non ?

Programmation musicale
  • Yael NAIM
    Yael NAIM

    new soul

    Label : TOT OU TARD2007

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.