On retourne au Canada, là ou tout à commencé...

Paysage du New Brundwick, au Canada
Paysage du New Brundwick, au Canada © Getty / bichiophotographs.com

Là où sont arrivés en 1604 les premiers colons français et cet endroit, c'est le Nouveau-Brunswick.

Pour situer cette province canadienne, c'est très simple : elle se trouve sur la cote atlantique, elle est entourée au nord par le Quebec, à l'ouest par l’état américain du Maine, et à l'est, au large, il y a Saint-Pierre-et-Miquelon.

C'est dans ce que l'on appelle aussi l'Acadie que l'on trouve les lointains héritiers de ces pionniers de 1604. Et si on vous conseille d'y aller ce n'est pas simplement pour visiter un musée à ciel ouvert où l'on parle français mais c'est pour découvrir la région et surtout ses habitants, pour qui les maîtres mots sont hospitalité et joie de vivre.

Au point d'ailleurs que la ville de Moncton, l'une des principales villes du pays, a obtenu il y a quelques années le prix de la ville la plus polie au monde...

Les incontournables pour une première fois au Nouveau-Brunswick

C'est la nature et la baie de Fundy au sud de la province en commençant votre périple par la ville de Saint John, dont on nous dit qu'elle est la plus ancienne ville du Canada. Et à Saint John, il ne faut pas manquer le marché qui est le plus ancien marché d'Amérique du nord. Ensuite, il faut profiter des sentiers qui longent la côte, les plages, et certaines falaises qui sont hautes comme des immeubles de 50 étages...

Et qui dit bord de mer dit pêcheurs : justement, on peut embarquer sur des bateaux pour véritablement pêcher. Par exemple à Shediac sur la cote est, qui est la capitale mondiale du homard. Là vous pouvez apprendre à hisser les casiers à homards, et attention : le homard bleu ce n'est pas qu'un banal crustacé, non, c'est LA spécialité. On en pêche 18 000 tonnes par an et là-bas on ne rigole pas avec cela. D'ailleurs en juillet à Shediac il y a un festival du homard. Enfin en mer, vous pourrez aussi admirer phoques et baleines dans des zones protégées.

Et pour découvrir l'histoire acadienne ?

ll y a le Monument Lefebvre du nom du prêtre qui avait créé à cet endroit un collège devenu le musée de l'histoire acadienne. Et puis l'endroit à ne surtout pas manquer c'est le pays de la Sagouine : c'est un village reconstitué avec des comédiens, des musiciens, des chanteurs qui perpétuent la tradition du parler acadien. Vous n'allez pas forcement tout comprendre mais c'est très sympa, notamment à la mi-août au moment de la fête des acadiens. L'occasion de découvrir le sirop d’érable car le Nouveau-Brunswick est le 1er exportateur de sirop.

Pour y aller

Deux possibilités : avec Air canada (et une escale à Montréal) ou avec ASL une compagnie française (via Halifax).

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.