Classement des villes européennes préférées des accros au wifi.

Londres en tête des villes connectées
Londres en tête des villes connectées © Getty / John Lamb

Un incontournable des vacances et des voyages : non ce n’est pas le guide touristique mais le wifi

Tous les parents d'ados en vacances ont connu cette situation : vous êtes dans un endroit sublime, un restaurant extraordinaire, vous commencez à profiter des lieux à savourer l'instant quand tout d'un coup vous vous apercevez que vos ados sont loin, très loin de partager votre extase. A peine se sont ils installés qu'ils sortent leurs téléphones portables pour voir si dans le lieu en question, il y a du wifi...

Mieux encore ou pire c'est selon : au restaurant, quand la serveuse ou le serveur arrivent, la première question qu'ils posent n'est pas "Quelle est la spécialité de la maison ?", non ce qu'ils veulent connaitre c'est... le code du wifi !

Vous qui nous écoutez ce matin, rassurez vous, vos ados ne sont pas des extra-terrestres non, nous tous autant que nous sommes nous nous connectons au moins 2h30 chaque jour sur la toile... Bon, avec les ados, ça peut durer un peu plus longtemps... Et le besoin est tel que cela devient l'un des premiers critères de recherche des futurs vacanciers quand ils sélectionnent le lieu de leur futur séjour.

Mieux encore, le site Hometogo, qui est le plus gros site de réservation de vacances au monde a même créé un classement des villes européennes préférées des accros au wifi.

Quelles sont ces villes ?

Dans le trio de tête, on trouve dans l'ordre Londres, puis Bruxelles et en 3ème position, Paris. Ce classement est élabore à partir des fiches publiées sur le site et correspond au pourcentage d'appartements où de maisons loués avec wifi.

En revanche les villes dans lesquelles les accros à l'internet auront disons un peu plus de mal sont Amsterdam et... Berlin, qui arrive en dernière position avec 63% seulement des locations proposées avec wifi.

En France y a-t-il des régions où les touristes sont plus connectés ?

En tête on retrouve, ce n'est pas franchement étonnant, l'Île-de-France, puis le Centre- Val de Loire et le Grand Est. En revanche, et c'est une surprise, la région Provence-Alpes-Côte d'azur est celle où l'on trouve le moins d'options wifi. On est quand même à 69% des locations proposant ce service ce qui n'est quand même pas mal.

Enfin pour l’anecdote sur les villes, la majorité des grandes villes ont des scores de 80% et plus, sauf Nice à 77% et Ajaccio à 64%.

Et pour ceux qui veulent "débrancher" ?

Ce n'est pas encore une véritable tendance mais certains hôtels vous proposent désormais ce qu'ils appellent la digitale détox : il s'agit de programmes plus ou moins élabores mais ce que l'on vous propose à chaque fois c'est de laisser vos smartphones ou tablettes à la réception.

Ce qu'il faut savoir, c'est que ces programmes sont généralement proposés dans des hôtels plutôt haut de gamme, et qui dit haut de gamme dit cher... Il y a quand même des offres plutôt sympathiques comme des spas et massages à Vichy ou mieux : des massages ciblés pour détendre son cou, ses épaules et ses pouces endoloris par la pratique intensive des sms... Le prix : autour de 550 euros pour une nuit d’hôtel, le petit déjeuner et les massages en question.

C'est quand même un peu cher pour une détox aux vertus pas forcement prouvées.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.