Les habits que nous portons ne sont plus le marqueur social qu’ils étaient il y a encore 10 ou 15 ans. Désormais, c’est la mode pour tous. On pourrait s’en réjouir si le système ne s’était pas emballé, au point de dérailler...

S'habiller à la mode durable pour être éthique et chic
S'habiller à la mode durable pour être éthique et chic © Getty

Un problème...

Les catalogues printemps/été et automne/hiver ont laissé la place à une collection par mois, voire par semaine. On appelle cela la fast fashion... et cela répond à une équation simple et dévastatrice: vite, beaucoup, pas cher.

En résulte que l'industrie textile est devenue la seconde plus polluante au monde, derrière le pétrole. Chaque année, 600.000 tonnes de vêtements, linges et chaussures sont consommés en France. Pourtant 70% de notre garde-robe reste en moyenne au placard, et seulement un tiers de nos vêtements sont recyclés

Majdouline Sbai est auteure. Elle a notamment écrit un ouvrage intitulé "Une mode éthique est-elle possible ?" (Ed. Rue de l'Echiquier)

Isabelle Quéhé est la présidente de l'association Universal Love. L'organisation se fixe pour objectif de promouvoir des créateurs de mode engagés dans une démarche durable.

Elles interrogent ensemble notre rapport à la mode et les effets néfastes que peut revêtir l'industrie textile lorsqu'elle s'emballe

... et des solutions !

Il existe des petits réflexes simples que l'on peut mettre en application dans notre quotidien. Eviter de n'acheter que du neuf, par exemple. Et si l'envie est trop forte, peut-être que l'on peut se tourner vers l'un de ces créateurs éthiques qui fleurissent petit à petit dans le paysage de la mode. 

Thomas Huriez est le fondateur de l'une de ces marques : 1083. 1083, c'est le nombre de kilomètres qui séparent les deux villes les plus éloignées de France. La marque propose aux consommateurs des vêtements entièrement fabriqués en France, pour une facture carbone moins élevée.

Et Emmanuelle Vibert, journaliste indépendante, a sélectionné trois initiatives qui peuvent permettre de faciliter la transition vers une mode plus éthique. L'une d'elle, c'est CrushON, une application mobile qui permet de faire les friperies sans bouger de chez soi !

Et vous ?

Avec l'ADEME et ID, L'Info durable

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.