Il y a des acteurs, qui ont … une gueule. Un corps, un nez, une stature, une moustache, un regard…. Ils apparaissent et leur démesure nous attrape.

Au cinéma, notre œil est attiré par ces personnages…atypiques. Et particulièrement même quand ils jouent des seconds rôles. Le meilleur copain, le vieux pote avec qui on s’est faché, celui qui accompagne, celui qui moque, le curé, le père, le flic. La moindre de leur apparition est un enchantement.

Et quand on les voit au théâtre, on comprend: il leur faut jouer jouer jouer toujours – comme si c’était nécessaire pour se sentir exister ou pour prendre une revanche sur la vie.

Une intonation, un coup d’œil : et ils provoquent des avalanches de rire. Et dans ce rire : soyons franc, il y a un vertige, la mort rôde.

Ces acteurs là sont des ogres. Mais des ogres blessés.

Acteur parmi les acteurs, dans des histoires de troupe - au cinéma comme au théâtre. Souvent, il a joué dans des film qui parlent de théâtre – avec Alain Resnais notamment - et ce n’est pas un hasard. Le théâtre, il l’habite. Chaque saison il traverse plusieurs grands textes et pour cause : il est sociétaire de la Comédie-Française?

On retrouve actuellement le comédien Michel Vuillermoz dans le rôle éponyme de la pièce Cyrano de Bergerac de Edmond Rostand mise en scène par Denis Podalydès à la Comédie Française jusqu'au 28 juillet.

Cyrano de bergerac
Cyrano de bergerac © Comédie Française

Au cinéma, l'acteur interprète le rôle de Cauvin, un reporter de guerre dans le film de Lionel BAIER, Les Grandes ondes visible sur grand écran à partir du 29 janvier 2014. Il sera également à l'affiche du film Aimer, boire et chanter de Alain Resnais dont la date de sortie n'est pas encore connue.

Cyrano de bergerac
Cyrano de bergerac © Comédie Française
Les invités
Les références
L'équipe
(ré)écouter Des trucs et du trac Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.