Modeste retraité de Savigny-le-Temple, Lucien Bolivar affirme avoir remporté le "My Million" du 4 mai 2018. Mais ayant des difficultés à se déplacer, il n'a pu se rendre au siège de la Française des Jeux pour toucher son gain. Il a donc envoyé le ticket gagnant par la poste. Qui a ... disparu. Et le million avec.

Lucien Bolivar, 72 ans, modeste retraité de Savigny-le-Temple (77), affirme avoir remporté le "My Million" du 4 mai 2018. Mais le ticket a disparu, et un autre joueur revendique désormais le gain.
Lucien Bolivar, 72 ans, modeste retraité de Savigny-le-Temple (77), affirme avoir remporté le "My Million" du 4 mai 2018. Mais le ticket a disparu, et un autre joueur revendique désormais le gain. © Radio France / Charlotte Perry

C'est une histoire incroyable, aux multiples rebondissements. Une histoire dans laquelle la chance a souri a un modeste retraité pour mieux se retourner contre lui, attisant la convoitise et la cupidité.

Originaire de Martinique, Lucien Bolivar, 72 ans, a passé 42 ans en Allemagne, où il était ouvrier puis chef de machine dans une imprimerie. Rentré en France depuis 8 ans, il vit de façon très modeste avec pour seul "petit pêché mignon" les jeux d'argent qui rapportent gros: tiercé et Euromillion. Opéré du coeur en 2018, il a fait plusieurs séjours à l'hôpital, et se déplace difficilement à l'aide d'une béquille.

Photocopie du billet gagnant du "My Million" du 4 mai 2018, que Lucien Bolivar a validé le 4 juillet au tabac La Civette du Carré Sénart à Lieusaint où ce retraité joue habituellement.
Photocopie du billet gagnant du "My Million" du 4 mai 2018, que Lucien Bolivar a validé le 4 juillet au tabac La Civette du Carré Sénart à Lieusaint où ce retraité joue habituellement. © Radio France / Charlotte Perry

Mais au mois de juillet 2018, sa vie a failli basculer quand il a découvert, in extremis, qu'il était l'heureux gagnant du "My Million" du 4 mai 2018. En effet, les joueurs ont 60 jours pour se déclarer à la Française des Jeux. Au-delà de cette limite, le ticket n'est plus valable et le joueur perd son gain. Lucien Bolivar, lui, a validé son ticket gagnant le ... 4 juillet 2018, soit le jour de la date limite. 

Son état de santé ne lui permettant pas de se rendre à Paris au siège de la Française des Jeux, il envoie donc son ticket gagnant par Chronopost, avec un suivi de courrier. Mais la Française des Jeux affirmera ne jamais avoir reçu ce courrier... Et, surprise, un autre joueur se dit aujourd'hui en possession du ticket gagnant et revendique le gain... 

Lucien Bolivar en est convaincu: son ticket lui a été volé. Et il compte bien tout mettre en oeuvre pour savoir ce qui s'est passé et connaître la vérité.

En attendant, l'affaire est devant les tribunaux et la justice devra déterminer à qui revient le gain d'un million d'euro.

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.