Dernier épisode de notre rencontre avec Séverine, qui accueille chez elle des personnes âgées ou handicapées. Elles sont trois à vivre en ce moment dans sa grande maison de Condeau (61) et à partager sa vie de famille. Alternative méconnue aux Ehpad et aux institutions, l'accueil familial se développe en campagne.

Séverine et Michel, dit "tonton", 90 ans, qui vit chez Séverine depuis un an avec deux autres accueillies.
Séverine et Michel, dit "tonton", 90 ans, qui vit chez Séverine depuis un an avec deux autres accueillies. © Radio France / Charlotte Perry

Dans ce troisième et dernier épisode, nous retrouvons Séverine qui, entre deux frottements de dos et des éclats de rire, raconte ce qu'elle a appris en presque dix ans de métier: maintenir une distance entre les personnes âgées et ses propres enfants pour ne pas froisser les familles de ses accueillis ; faire très attention au dossier médical et demander un suivi pour éviter de mauvaises surprises, qui peuvent êtres fatales.

Avec Michel, dit "tonton", tellement heureux d'avoir réussi à échapper à l'Ehpad, qu'il ne sent plus son âge, et Christelle, 53 ans, que les séquelles d'un AVC rendent très impatiente et qui n'a qu'une envie, c'est de « mettre la table ». Avec aussi une brève apparition de Sylvain, le mari de Séverine, que tonton prend pour son cousin, venu manger avec eux. 

Christelle a été victime d'un AVC. Elle était auparavant dans une institution où elle dormait 20h/24h, en raison d'un lourd traitement médical, que Séverine a fait alléger. Christelle a beaucoup de mal a tenir en place, mais elle n'est plus anéantie
Christelle a été victime d'un AVC. Elle était auparavant dans une institution où elle dormait 20h/24h, en raison d'un lourd traitement médical, que Séverine a fait alléger. Christelle a beaucoup de mal a tenir en place, mais elle n'est plus anéantie © Radio France / Charlotte Perry

Dans la maison de Séverine, chacun prend soin les uns des autres et se complète. Ainsi, Séverine a un jour découvert le sens du mot "empathie", que Christelle lui a appris et qu'elle ne connaissait pas. Un "grand mot" pour elle qui n'a pas fait d'études, mais qui lui correspond si bien. 

A (ré)écouter:

A lire pour aller plus loin: 

L'équipe
Contact