Vincent Safrat, un éditeur pas comme les autres.

C'est l'amour du livre qui est le ciment de l'histoire de Vincent Safrat . Les livres qui l'ont fait rêver depuis l'âge de 20 ans. Les livres qu'il a écrits et imprimés. Puis les livres qu'il a édités à son compte et parfois dans de drôles de formats. Même s'il reste marginal dans sa démarche, Vincent fréquente le milieu des "grands" éditeurs et imprimeurs. Il constate alors que pour eux, vendre est la finalité, et que les livres invendus seront tous sacrifiés

sur l'autel de l'économie et du profit : la sentence sera le pilon. Refusant cette économie du livre qui repose sur la destruction des invendus plutôt que sur le don, Vincent Safrat "éditeur social" part en croisade contre cette destruction.Il dresse alors un pont entre deux réalités économiques et sociales : celle du marché de l'édition et celle de la banlieue qui connaît des difficultés à accéder à la culture et au rêve.

Son histoire devient celle du "tout est possible" quand les causes sont justes, et les esprits candides. Il sauve des centaines puis des milliers de livres du pilon, avec la coopération active de quelques, puis de nombreux éditeurs sensibles à sa démarche. Récupérer puis distribuer et maintenant éditer puis vendre à 0.80€ le livre au sein de son association "Lire c'est partir", voilà le quotidien de Vincent Safrat.

Imaginer des foyers remplis de livres, là où ils n'auraient jamais trouvé leur place, voilà le bonheur de Vincent Safrat.

En janvier 2011, Vincent SAFRAT a été nommé chevalier des Arts et Lettres par Frédéric MITTERRAND.

L'association "Lire c'est partir" se trouve à Gironville sur Essonne.

Site de Lire c'est partir

Lire c'est partir
Lire c'est partir © Lire c'est partir

Les liens

Lire c'est partir

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.