Comment désigner la discrimination basée sur la façon dont on parle ? L’accent du midi, par exemple, qui ne fait pas très sérieux, c’est bien connu, et qui justifierait de ne pas embaucher quelqu’un ou de lui demander d’aller chez l’orthophoniste. L' invité de ce matin, Philippe Blanchet a inventé un mot pour ça : la glottophobie. Il est professeur de sociolinguistique à l’université Rennes 2, il est l'auteur de « Discriminations : combattre la glottophobie », aux éditions Textuel.

Discriminations : combattre la glottophobie
Discriminations : combattre la glottophobie © Textuel
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.