Depuis 1930, elles rythment nos vies tous les quatre ans. Les Coupes du Monde sont comme autant d'épisodes d'un feuilleton avec ses versions officielles et ses complots, ses destins tragiques et ses exploits, ses scandales et ses bienfaits. Autant d'aventures extraordinaires dont on dévoile ici les secrets.

Stéphane Benhamou

qui a écrit et réalisé

La véritable Histoire des Coupes du Monde.

Diffusé sur France-3 lundi 9 juin à 20H45

rediffusé sur F-3: le 19 juin à 23h45 + le 5 juillet à 2h40

Et sur francetvPluzz pendant 7 jours

Durée 112 minutes

Production Télécran

avec la participation de France Télévisions

la véritable
la véritable © Radio France / Télécran/France Tv

A quelques jours de l'ouverture de la coupe du monde de football 2014 au Brésil, Stéphane Benhamou nous propose un film sur les coulisses du plus grand événement sportif de la planète.

Il y a toujours l'espoir que la prochaine Coupe du monde récompensera le plus beau jeu. Mais hormis le Brésil de DIDI, de GARRINCHA et de PELE, les meilleures équipes ne l'ont jamais gagnée. Ni la France de PLATINI, ni la Hollande de CRUYFF, pas plus que le Portugal d'EUSEBIO ou la Hongrie de PUSKAS...

La faute revient certainement à la "glorieuse incertitude du sport"...sauf que les défaites des meilleures équipes du monde ne doivent rien au hasard. Ce sont même des enjeux bien éloignés du sport qui obéissent à des règles privilégiant avant tout le spectacle et les recettes.

Le film montre l'Histoire des Coupes du Monde de football depuis 1930, celle d'avant la seconde grande guerre, celle de la guerre froide, celle des dictatures, jusqu'à celle de 2010 en Afrique du Sud avec la débâcle de l'équipe de France, et se termine par les manifestations au Brésil pour dénoncer le coût de l'organisation de ce rendez-vous .

Il revient sur toutes ces coupes, leurs mystères, leurs litiges, leurs controverses, leurs abus de pouvoir, leurs pots-de-vin; mais il aborde aussi les dossiers secrets inavouables de la FIFA: des joueurs évincés car trop rebelles, ou trop noirs. De nombreuses fois la ligne rouge a été franchie: compromise avec les pires régimes, tolérant tous les excès, la violence, le dopage, fermant les yeux sur des matchs suspects, sur des comportements plus que douteux et des arbitrages complice...mais the show must go on .

Malgré tout, l'envie d'y croire encore et belle et bien présente. Les passions humaines, les rivalités et les conflits, les bons et les méchants, les coups de génie et les coups du sort continuent à nous faire vibrer entre déception et émerveillement.

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.