A quelques jours de la journée mondiale de la lutte contre les violences faites aux femmes, le 25 novembre prochain; voici un documentaire fort:

Les insoumises

104 minutes

un film d'Eric Guéret et Frédéric Menant

avec la collaboration de Flore Vasseur

Réalisé par Eric Guéret

Produit par Elzévir Films et Elzévirs et Compagnie

avec la participation de Canal +

Diffusion mercredi 20 novembre à 20h50

rediffusion sur Canal +

lundi 25 novembre à 14h, jeudi 28 novembre à 8h40, dimanche 1er décembre à 2h15

et en décalé

mardi 20 novembre à 22h30, jeudi 21 novembre à 9h45 et à 20h45

commentaire dit parRebecca Manzoni

avec les voix de: Isabelle Carré, Valérie Donzelli, Léa Drucker, Catherine Frot, Julie Gayet, Bruno Gaccio, Naomie Lvovsky, Aïssa Maïga, Linh-Dan Pham, Natacha Régnier, Karole Rocher.

Pour nous parler de ce doc inédit:

Christine Cauquelin* directrice des documentaires à Canal +

Au nom de la tradition, des milliers de femmes sont chaque jour cachées, échangées, mutilées, dominées, privées de leurs droits ou violentées. Certaines ont décidé de se rebeller et d'agir pour renverser cette tendance tragique. En Inde, Ranjana Kumari se bat contre l'élimination des filles, tandis qu'au Mali, Kadidia Sidibé lutte contre l'excision. Siriporn Skrobanek et Khun Nee se sont mobilisées contre l'esclavage sexuel thaïlandais. En Turquie, ce sont les crimes d'honneur que Nebahat Akkoç a pris pour cibles et en France, l'association «L'Escale» s'attaque aux violences conjugales. Elles racontent leur combat.

En Inde , les filles sont considérées comme des charges, et face à la nécessité d'avoir un fils, la pratique de l'avortement sélectif aboutit à l'élimination des foetus féminins. 500.000 foetus de filles sont avortés en Inde chaque année.

Ranjana Kumari
Ranjana Kumari © Radio France / Elzévir Films

Ranjana Kumari a fondé en 1983 le Center for Social Research et développe la formations auprès des autorités, des médecins et avec des actions de terrains contre ce "féminicide"

Au Mali , les filles en bas âge subissent des mutilations génitales qui conditionnent leur vie future. Au Mali, 89% des femmes sont excisées.

Kadidia Sidibé
Kadidia Sidibé © Radio France / Elzévir Films-Canal+

Kadidia Sidibé a consacré sa vie à la lutte contre l'excision et a crée en 1996 l'AMSOPT (association malienne de suivi et d'orientation des pratiques traditionnelles)

En Taïlande, des femmes sont victimes de trafic sexuel. Et c'est l'histoire de Khun Nee, trafiquée par une amie d'enfance, de la Taïlande vers le Japon, d'ou elle réussi à s'échapper puis elle a trainé son "agent" en justice. Au terme de treize ans de procès, son "agent" a été condamné à dix ans de prison et à des amendes...une première en Taïlande !

En Turquie, des femmes doivent se plier aux règles d'une structure patriarcale qui contrôle entièrement leur comportement. Elles sont parfois tées au nom de l'honneur. Plus de 27.000 femmes ont contacté l'association KAMER, pour un soutien contre les violences familiales ou au sein du couple

Les oppressions contre les femmes ne sont pas le fait exclusif des sociétés non occidentales.En France , tous les deux jours et demi, une femme meurt sous les coups de son conjoint. En 2012, 148 femmes ont été tuées par leur compagnons ou ex compagnons. L'Escale, association de Gennevilliers aide étape par étape ces femmes violentées à se réapproprier leurs droits, leur dignité et leur autonomie.

Pour tout savoir sur le documentaire Les Insoumises

Rejoignez le combat des insoumises

en signant le manifeste contre les violences faites aux femmes.

Christine Cauquelin bis
Christine Cauquelin bis © Radio France

Christine Cauquelin

Après ses études à l’IEP de Bordeaux, Christine rejoint Canal+ en 1989 comme attachée de presse des documentaires au Service des Relations Extérieures.

En 1995 elle intègre le Département des Documentaires comme chargée de programme en charge des pré-achats et des acquisitions documentaires de société et animaliers.

En septembre 2001 elle rejoint Canal+ International Acquisitions, où elle est nommée directrice des Acquisitions Documentaires. Elle a en charge l’acquisition des documentaires pour les chaînes du groupe Canal+ (Pologne, Scandinavie, Italie, Benelux, France, Afrique.)

En janvier 2004, elle est nommée directrice des Documentaires du groupe Canal+.

Elle a en charge de la ligne éditoriale et les acquisitions et co-productions documentaires pour la chaîne Canal +.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.