Pierre ARDITI, un acteur au présent: un doc potrait de Fabrienne Pascaud et de Thierry Thomas

qui sera duffusé vendredu 5 octobre 2012 à 21H30 sur La 5.

doc arditi
doc arditi © Radio France

Pierre Arditi se confie en toute intimité et revient sur son parcours d’acteur avec simplicité et émotion. Il livre ainsi ses réflexions sur le métier de comédien, raconte de quoi cet art-là se nourrit : vie intime, rencontres, obsessions, fascinations, engagements.

La première femme qui l’a révélé à lui même sera la grande comédienne russe Tania Balachova, dont il suit les cours d’art dramatique dans les années 60. Puis le metteur en scène Marcel Maréchal l’entraîne dans la folle aventure de la décentralisation dès 1967 à Lyon... Doué pour la comédie comme pour le drame, pour le théâtre de boulevard comme pour les classiques du répertoire, Pierre Arditi est un boulimique pour qui le jeu est la vie même. Ne pas jouer, c’est mourir : il explique pourquoi. Il évoque aussi les raisons qui font qu’il ne s’économise jamais et renonce difficilement aux propositions qu’on lui fait. Il nous ouvre les portes des lieux qui lui sont chers : son appartement du 6e arrondissement, les loges du théâtre Montparnasse, la rue de l’ancien théâtre du Cothurne, à Lyon, ou encore la rue des Martyrs dans ce 9e arrondissement de Paris où il a grandi dans l’atelier de son père, artiste peintre. Images d’archives, photos personnelles et lieux de vie témoignent des forces et des fragilités de l’acteur, disent à merveille ses profonds tourments et joies d’artiste.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.