A quoi ressembleront les espions à l'avenir ? A un homme ou à un robot ? Nathalie Hernandez se penche cette semaine sur les transformations du secteur, induites par l'intelligence artificielle...

Gros plan d'un œil humain à travers un téléphone portable.
Gros plan d'un œil humain à travers un téléphone portable. © Getty / Ihar Paulau / EyeEm

Et si nous étions demain espionné par des robots et non plus par des hommes ? Si le numérique remplaçait les agents aux bonnes vieilles couvertures et pistait mieux que n'importe quel cerveau humain les traits de nos visages, nos façons de parler, les sites que l'on consulte ? Intelligence artificielle, métadonnées, lentilles artificielles pourraient transformer l'espionnage du futur.

Emmanuel Chiva, président de la commission de recherche et technologie du Groupement des industries de défense et de sécurité terrestres et aéroterrestres (GICAT), auteur du blog VMF214, décrit ce qui pourrait nous attendre.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.