debord 4
debord 4 © BnF

La Bibliothèque Nationale de France présente l'exposition « Guy Debord. Un art de la guerre » jusqu'au 13 juillet 2013. Downtown reçoit le commissaire de l'exposition Emmanuel Guy et la romancière Cécile Guilbert pour son ouvrage "Pour Guy Debord " (éditions Gallimard).

Paris, 1953, au fond de la rue de Seine, un jeune homme écrit sur un mur en hautes lettres : NE TRAVAILLEZ JAMAIS !

Guy Debord n’a jamais travaillé. Il a beaucoup marché dans les rues de Pariset a surtout développé dans ses œuvres, écrites ou filmées, les armes théoriques d’une critique sans concession de la société moderne. Les mouvements d’avant-garde dont il fut l’initiateur, l’Internationale lettriste (1952-1957) puis l’Internationale situationniste (1957-1972), furent les points d’appui de cette lutte organisée pour combattre tout ce qui fait entrave à la vie véritablement vécue.

Crédit photo home page : Maxppp

Evénement(s) lié(s)

Guy Debord, un art de la guerre

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.