Le planétologue Sylvain Bouley étudie les cratères d’impact. Que révèlent ces cicatrices estompées de l’histoire de notre planète et de notre système solaire ? Le scientifique détaille à Daniel Fievet son nouveau projet de science participative : « Vigie cratère ».

Cratère de météores, le plus grand connu dans le monde, Arizona, États-Unis
Cratère de météores, le plus grand connu dans le monde, Arizona, États-Unis © AFP / URSULA GAHWILER / ROBERT HARDING HERITAGE

Il y a des paysages terrestres qui se façonnent lentement. Des millions d’années sont nécessaires pour que s’ouvre un océan ou naisse une chaîne de montagne. Puis, il arrive qu’en quelques fractions de seconde le relief de toute une région soit entièrement redessiné. C’est le cas lorsque qu’un astéroïde de taille imposante vient percuter notre planète. L’événement s’est produit à plusieurs reprises dans l’histoire de la Terre, et se reproduira. En percutant la croûte terrestre à une vitesse de l’ordre de 10 kilomètres par seconde, l’objet céleste, très souvent, se vaporise totalement mais il génère un gigantesque cratère.

Des millions d’années plus tard, les traces de ces collisions cataclysmiques sont encore présentes mais pas toujours perceptibles. Il faut parfois mener de longues enquêtes sur le terrain pour identifier un cratère d’impact et retracer le scénario de la catastrophe. Ce que fait Sylvain Bouley... 

Avec Sylvain Bouley, planétologue et maître de conférences au laboratoire Géosciences Paris-Sud (GEOPS) de l'université Paris Saclay. Il est aussi co-responsable des programmes FRIPON et Vigie-Ciel et du nouveau programme : Vigie-Cratère, et a dirigé en 2017 l'ouvrage collectif : Impacts des météores aux cratères

A voir et à lire : 

  • Cicatrice d'étoile petit film documentaire du CNRS sur l'astroblème de Rochechouart découvert il y a 51 ans dans le Limousin

Et aussi Pierre Piazza, maître de conférence en sciences politiques à l'université de Cergy-Pontoise et commissaire scientifique de l'exposition La Science à la poursuite du crime, qui vient d'ouvrir aux Archives Nationales de Pierrefitte-sur-Seine. Il est le co-auteur avec Richard Marlet, de La science à la poursuite du crime, récemment paru aux éditions de La Martinière. 

Sans oublier : 

Programmation musicale : 

  • Ma life, Oxmo Puccino/Orelsan (2019) 
  • Fire, Black Pumas (2019) 
  • Clara veut la lune, Alain Chamfort (1993) 
Les invités
  • sylvain Bouleyplanétologue et maître de conférences au laboratoire Géosciences Paris-Sud (GEOPS) de l’Université de Sacla. Il est spécialiste de la planète Mars et des cratères d’impact, également co-responsable des programmes FRIPON et Vigie-Ciel. Son dernier livre «
  • Pierre Piazzamaître de conférences en science politiques à l'université de Cergy-Pontoise
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.