Droit au but : BONNE ANNEE 2012 de la part de toute l’équipe éclecticienne.

Pour ce premier jour de l’an 12, EclectiK devient kaléïdoscopique. – dites - le à voix haute, excellent exercice de diction.

Kaléïdoscoschtroumpf, donc, parce qu’EclectiK devient juke box et se conclut par une compil de… minuteS de solitude.

Un juke box, parce qu’on a pioché dans ces moments où les invité(e)s ont le casque sur les oreilles pour écouter une chanson qui les pousse, parfois, à faire du karaoké. D’ailleurs, au passage, un monument national est très présent dans cette émission.

C’est Johnny.

Halliday.

Fallait – il le préciser ?

Un juke box ne saurait donc commencer sans un belge. Chacun sa logique.

UN juke box ne saurait commencer sans Arno… Que j’ai rencontré pour la toute première fois dans les sous – sol du Gibus, salle de concert parisienne.

Le Gibus. Sa soufflerie. Arno. Mon magnéto en bandoulière. Ça commence comme ça, ce premier janvier.

Par ailleurs dans le juke box d'EclectiK vous avez entendu : - Mireille Mathieu : "Paris en colère"- France Gall "Evidemment"- Johnny Hallyday "Toute la musique que j'aime"- Johnny Hallyday "Ce qui ne tue pas nous rend plus fort"- Miles Davis "So What"- Mozart "Le Requiem"- The Sex Pistols "God Save The Queen".

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.