Brigitte Rouan
Brigitte Rouan © Maxime Grossier / Maxime Grossier

Elle s’appelle Brigitte Roüan, elle est cinéaste et elle m’a montré sa chambre. Parce que c’est sous les toits comme un refuge en haut d’une tour et que la neige recouvrait tout Paris ce jour - là. En quittant la pièce, elle a dit : « Alors y parait que c’est pas Feng Shui »

Feng Shui , vous savez la méthode chinoise, qui « permet d’agencer son environnement pour s’assurer harmonie et sérénité. »

J’insiste là-dessus parce que Brigitte Roüan est l’inverse d’une femme Feng Shui , voyez.

Elle parle vite, clope comme un sapeur, enchaîne les cafés, prend les choses à bras le corps, virevolte, s’émeut tout d’un coup. Bref, on dit appelle ça « une femme renversante ».

Entre chacun de ses films, s’est écoulé un septennat : 7 ans entre Outremer , le premier, Post coïtum animal triste , le second, Travaux, on sait quand ça commence le troisième et enfin Tu honoreras ta mère et ta mère qui sort en salles mercredi prochain.

Des films sortis au rythme imposé par la recherche de financements.

Et ces 4 films de Brigitte Roüan sont de beaux portraits de femmes. Le dernier est plus précisément celui d’une mère qui a 4 grands fils. Et comme l’histoire se passe en Grèce, ça donne l’occasion d’admirer ces gars sous le soleil, ce qui n’est pas négligeable.

Le rôle de la mère est campé par Nicole Garcia, qui est épatante, je vous le dis comme je le pense.

Brigitte Roüan s’est amusée avec le mythe d’Œdipe pour déployer cette histoire de mère et de fils, ce qui donne d’ailleurs lieu à des scènes où l’on voit une grand – mère peindre un phallus en rose, tout en chantant l’Internationale.

Tu Honoreras ta mère et ta mère est un film vivant où on gueule, où on se marre, où on chante mais où il y a aussi ces moments de solitude absolue quand « on fuit le bonheur de peur qu’il ne se sauve » comme dirait l’autre.

C’est le matin. Brigitte Roüan est chez elle.

Et EclectiK commence sur un canapé au ras du sol.

R. Manzoni

La minute de solitide de Brigitte Rouan :

Tu honoreras ta mère et ta mère , un film de Brigitte Roüan

Tu honoreras ta mère et ta mère
Tu honoreras ta mère et ta mère © Radio France

__

__

Les liens

La Mouette, d'Anton Tchekhov - mise en scène Fréderic Belier-Garcia A Lyon, auThéâtre des Célestins (30 janvier au 10 février)

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.