Emilie Dequenne
Emilie Dequenne © Agat Films & Cie / Agat

Elle a 32 ans et elle est comédienne depuis qu’elle en a 17. Elle s’appelle Emilie Dequenne. On la découvre cheveux courts et le corps rougi par le froid dans Rosetta des frères Dardenne. C’était juste avant l’an 2000, le film emporte la palme d’or à Cannes et le prix d’interprétation revient à Emilie. Depuis elle a joué dans une vingtaine de films et elle compte déjà trois grands rôles dans sa filmographie. Rosetta - je viens de vous le dire - Muriel une mère de famille qui sombre dans A perdre la raison de Joachim Lafosse et elle est aujourd’hui Jennifer dans Pas son genre, un film de Lucas Belvaux en salles depuis mercredi.« Pas mon genre », comme on le dirait d’un garçon ou d’une fille pour déclarer une histoire d’amour impossible. Exemple : il est prof de philo et parisianiste. Elle est coiffeuse à Arras et heureuse de l’être. Et pourquoi un amour serait impossible entre ces deux là ? Lucas Belvaux filme cette histoire et montre tout ce qui peut nous séparer, d’un milieu à l’autre : le prénom, le goût pour tel film ou la déco chez soi. Emilie Dequenne n’est pas parisienne d’origine. Elle est née dans le Hainaut, en Belgique. Un jour, devant le Quick de la place Blanche près du Moulin Rouge, elle s’est dit : plus tard je vivrai ici. Aujourd’hui Emilie Dequenne vit à Paris, se retrouve magnifiquement filmée par un réalisateur belge et commence cette émission en chantant un tube en anglais. Saurez – vous le reconnaître ?Y’a des chances. Parce qu’en plus elle chante juste cette fille.

La minute de solitude d'Émilie Dequenne :

Pas son genre de Lucas Belvaux, bande annonce (sorti le 30 avril)

Au cours de l'émission vous avez pu entendre :

  • Un extrait de Rosetta de Jean-Pierre et Luc Dardenne (1999)
  • Un extrait de l'émission Eclectik du 18/03/2012 avec Lucas Belvaux
  • Un extrait de A perdre la raison de Joachim Lafosse (2012)
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.