Léonora Miano
Léonora Miano © T. Orban Abacapress /

Sa voix d’abord, avec du grave, du doux et de l’ironie. Et il y a ses yeux : Léonora Miano est une femme qui vous regarde droit. Dans la conversation, elle est pleinement là.

Léonora Miano est écrivain. Elle est en lice cette année pour le prix Fémina avec un roman magnifique qui s’intitule La Saison de l’Ombre, publié chez Grasset. Et on aurait envie de s’exclamer : « mais c’est génial, c’est mérité ! ». Sauf qu’elle a une façon de dire les choses avec calme et précision qui tient l’admiration en respect. D’autant qu’écrire des livres, elle n’en fait pas tout un plat : « douze livres en huit ans, c’est pas mal. Je pourrais faire autre chose . »

Léonora Miano est née au Cameroun il y a 40 ans. Elle arrive en France quand elle en a 18 et remporte le Goncourt des Lycéens en 2006 avec un livre qui s’intitule "Contours du jour qui vient". Son dernier roman, "La Saison de l’Ombre" se situe dans une Afrique noire d’avant la colonisation. Ce moment où les Occidentaux arrivent sur les côtes africaines pour mettre en place cinq siècles de traite négrière qui ont bouleversé le cours de l’Humanité à jamais.

Et Léonora Miano s’intéresse surtout à ceux qui restent. Ceux à qui on a arraché les êtres qu’ils aimaient et dont le monde s’effondre.

La Saison de l’Ombre est comme un chant, avec des femmes puissantes qui marchent vers la mer. Et Miano d’écrire sur l’océan comme si elle ne l’avait jamais vu.

Rendez – vous a été pris dans l’appartement où vécut son père. Elle a dit : « je suis trop sauvage pour recevoir chez moi ».

Mais une fois dans le hall de l’immeuble, je ne trouve pas MIANO sur l’interphone. En l’appelant, je ne suis pas tombée sur sa voix, mais sur un morceau qui groovait bien.

La mémoire de l’Afrique, la littérature et la pop musique, c’est Léonora Miano dans EclectiK.

REBECCA MANZONI

La minute de solitude de Léonora Miano :

ELEMENTS BIOGRAPHIQUES

Léonora Miano est née en 1973 à Douala, au Cameroun, où elle passe son enfance et son adolescence, avant de s’installer en France, en 1991. Elle est l’auteur de plusieurs romans, dont le dernier est La saison de l'ombre , (Grasset) ainsi que de deux recueils de textes courts et d'un texte théâtral, "Ecrits pour la parole " qu'elle dédie "Aux cris inaudibles et aux paroles proscrites", édité par L'Arche, en2012.

  • La saison de l'ombre , août 2013, Grasset
la saison de l'ombre/ L. Miano
la saison de l'ombre/ L. Miano © Radio France /

Nous sommes en Afrique sub-saharienne, quelque part à l'intérieur des terres, dans le clan Mulungo. Les fils aînés ont disparu, leurs mères sont regroupées à l'écart. Quel malheur vient de s'abattre sur le village ? Où sont les garçons ? Au cours d'une quête initiatique et périlleuse, les émissaire du clan, le chef Mukano, et trois mères courageuses, vont comprendre que leurs voisins, les BWele, les ont capturés et vendus aux étrangers venus du Nord par les eaux.

Dans ce roman puissant, Léonora Miano revient sur la traite négrière pour faire entendre la voix de celles et ceux à qui elle a volé un être cher. L'histoire de l'Afrique sub-saharienne s'y drape dans une prose magnifique et mystérieuse, imprégnée du mysticisme, de croyances, et de « l'obligation d'inventer pour survivre. »

Sélection parmi les écrits de Léonora Miano

  • Habiter la frontière,__ (Essai) 2012, aux éditions de L’Arche
Habiter la frontière L. Miano
Habiter la frontière L. Miano © Radio France / x

Habiter la frontière regroupe des conférences prononcées par Léonora Miano, le plus souvent hors de France.

La frontière évoque la relation. Elle dit que les peuples se sont rencontrés, quelquefois dans la violence, la haine, le mépris, et qu'en dépit de cela, ils ont enfanté du sens. Ma multi appartenance est porteuse de sens. Elle rappelle, à ceux qui croient en la fixité des choses, des identités notamment, que non seulement la plante ne se réduit pas à ses racines, mais que ces dernières peuvent être rempotées, s'épanouir dans un nouveau sol.

  • Tels des astres éteints , (Roman) Plon, 2008
Tels des astres éteints Miano
Tels des astres éteints Miano © Radio France /

Dans l'intra muros d'une grande ville d'Europe, vivent Amok, Shrapnel et Amandla. Alors qu'Amok et Shrapnel sont nés en Afrique, Amandla a grandi dans un territoire d'outre-mer. Trois parcours différents, une même couleur de peau, parfois embarrassante, lorsque l'Afrique, la Terre Mère, a des allures de continent déchu. Une couleur qui emprisonne et influence leur rapport au monde.

Entre révolte, fierté et mal de vivre, est-il possible de surmonter une identité si envahissante pour se révéler à soi-même ?

  • Contours du jour qui vient , (Roman) Plon, 2006 Prix Goncourt des lycéens
Contours du jour qui vient
Contours du jour qui vient © Radio France /

Contours du jour qui vient est le troisième volet de la trilogieLa suite africaine constituée de :L’intérieur de la nuit et du roman Les aubes écarlates

L’histoire de Contours du jour qui vient se déroule encore dans ce pays imaginaire d’Afrique équatoriale, le Mboasu. La guerre annoncée dans L’intérieur de la nuit et à l’œuvre dans Les aubes écarlates , est passée. Le pays est sens dessus dessous, et les parents acculés par la misère se défont de leur progéniture. L’héroïne, Musango, est une fillette chassée par sa mère qui l’accuse d’avoir le mauvais œil. Lorsque le lecteur la rencontre, elle a douze ans, et il y a trois ans qu’elle n’a pas revu sa mère. Elle s’adresse à elle en imagination, résolue à la retrouver, pour comprendre son histoire et se créer un futur.

  • L’intérieur de la nuit , (Roman) chez Plon, 2005
L'intérieur de la nuit roman Miano
L'intérieur de la nuit roman Miano © Radio France /

Résumé :

Etudiante en France, Ayané retrouve son Afrique natale. Elle découvre un village laissé par les hommes partis travailler en ville. La guerre civile gronde et, un soir, des miliciens viennent séquestrer des enfants pour grossir leur armée. Mais, surtout, ils viennent rendre à l'Afrique son âme véritable en commettant le pire des crimes : lors d'une cérémonie, un des leurs doit être sacrifié...

Au cours de l'émission vous avez pu entendre:

  • Une lecture du Cahier d'un retour au pays natal du poète Aimé Césaire par Edouard Mannick (journaliste et auteur) Archive INA
Aimé Césaire en 1959
Aimé Césaire en 1959 © Mario Dondero /
  • La voix de la chanteuse Michèle Hendricks (qui a enseigné le chant à Léonora Miano).
Michèle Hendricks
Michèle Hendricks © Radio France /

Michele Hendricks est la fille Jon Hendricks, reconnu comme l'un des maîtres du scat, et parolier des plus grands jazzmen modernes. Baignant dans la musique depuis toujours, la chanteuse a rejoint le groupe vocal Hendricks & Company avant de décider de voler de ses propres ailes. Elle entreprend alors une carrière qui la distingue comme une talentueuse chanteuse dans la tradition des grandes scateuses que furent Ella Fitzgerald et Sarah Vaughan. L’artiste a le sens du spectacle, à l'aise dans le registre bop et sur les standards mais aussi sur ses propres compositions. Son premier album réalisé en 1987 accueille deux saxophonistes, Stan Getz et Ralph Moore. Suivent « Keepin' Me Satisfied » avec Claudio Roditi, Slide Hampton et David Newman (1988) et « Me and My Shadow » (1990) qui la fait entendre en trio sans piano. Après plusieurs années de tournées internationales, Michel Hendricks s'est installé en France où elle se partage entre l'enseignement du jazz vocal et les concerts. Vincent Bessières

  • Earth Wind and fire: "Let's groove"

  • Big Mama interprétant "Hount dog" (1965) que Léonora Miano nous a fait découvrir... (une incroyable énergie communicative...)
  • Une lecture par Léonora Miano du poème "Present" de Sonia Sanchez (poétesse afro-américaine non encore traduite en français)
sonia sanchez
sonia sanchez © Radio France / x

Et merci à la Librairie L'Harmattan, 16, rue des écoles 75005 Paris

Les liens

Le site officiel de Leonora Miano

Librairie L'harmattan (Paris) Librairie L’Harmattan, 16, rue des écoles 75005 Paris specialisée: Afrique, Océan Indien, Antilles, Asie, Espagne, Portugal, Amérique LatineOuvert du Lundi au samedi en continu de 10h à 19hwww.librairieharmattan.com 

Les références

L'équipe

(ré)écouter Eclectik Voir les autres diffusions de l'émission

Richard Morgiève

Serge Joncour

Christine Angot

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.