Roman Polanski
Roman Polanski © Mars films

Roman Polanski est né en 1933. Il a vécu mille vies et réalisé vingt longs métrages. Aujourd’hui, il a donc quatre - vingts ans et je le précise parce qu’on ne dirait pas.

Son dernier film s’intitule La Vénus à La Fourrure . Une comédie grinçante qui s’amuse de la relation entre un metteur en scène et une actrice. Il y a Emmanuelle Seigner. Il y a Mathieu Amalric. Et après une sélection officielle au dernier festival de Cannes, le film est en salles mercredi 13 novembre.

La Vénus à la Fourrure est à peine sorti que Polanski travaille déjà sur l’affaire Dreyfus pour son prochain long métrage.

En plus de La Vénus , il y a la publication de Polanski, une rétrospective, très beau livre de James Greenberg paru aux éditions de La Martinière qui retrace la vie de cet homme : son enfance dans le ghetto juif de Cracovie, la façon dont il y a survécu, ses débuts d’acteurs, l’assassinat de Sharon Tate, son épouse qui attendait leur enfant, sa carrière à Hollywood arrêtée nette par une accusation pour viol, son arrivée à Paris…Et puis les films du Couteau dans l’eau en 1962 à La Venus à la Fourrure aujourd’hui, en passant par Tess où l’un des personnages dit ceci : « Même le malheur finit par se fatiguer, tu sais »

Roman Polanski est aussi à l’honneur de Kinopolska, 6ème festival du film polonais en France. Ça se passe au cinéma le Balzac à Paris du 19 au 24 Novembre, vous pouvez y voir 6 de ses films et ceux qu’il a choisis dans le cadre d’une carte blanche.

__ EclectiK aujourd’hui, ça se passe dans un restaurant pas loin des Champs Elysées à Paris. Roman Polanski habite juste à côté. En l’attendant, je teste des tables, arpente la pièce micro en l’air et casque sur les oreilles pour vérifier qu’il n’y a pas trop de bruit.

Il arrive. Bonjour. Tend un doigt vers un coin de la salle.

Voici Roman Polanski, cinéaste.

REBECCA MANZONI

La minute de solitude de Roman Polanski :

Bande annonce "La vénus à la fourrure ", en salle le 13/11/2013

Au cours de l'émission vous pourrez entendre

  • Un extrait de la bande son de Répulsion , (1965)
Répulsion polanski affiche
Répulsion polanski affiche © Radio France
  • Un extrait de la bande originale de Rosemary's baby (1968) avec Mia Farrow et John Cassavetes, BO signée Krzysztof Komeda
Affiche de Rosemary's Baby, Roman Polanski, 1968
Affiche de Rosemary's Baby, Roman Polanski, 1968 © Paramount Pictures
  • Un extrait du filmLe pianiste (2002) avec Adrien Brody, le film a reçu la Palme d'or à Cannes, 3 Oscars, 7 Césars, Bande annonce
  • La voix de Wanda Jakubowska, cinéaste polonaise et enseignante de l'Ecole de Lodz en 1949 (INA)

  • Un extrait du court métrage Deux hommes et une armoire, musique de Koméda
2h et une a
2h et une a © Radio France
  • Une lecture par Roman Polanski d'un extrait de poème polonais: Spotkanie z matką: "Rencontre avec la mère ", signé Konstanty Ildefons GALCZYNSKI, dont voici une traduction littérale:
Konstanty Ildefons Gałczyński
Konstanty Ildefons Gałczyński © Radio France

"Ona mi pierwsza pokazała księżyc - C'est elle, la première qui m'a montré la lune,

i pierwszy śnieg na świerkach, - Et la première neige sur les sapins,i pierwszy deszcz. -Et la première pluie.Byłem wtedy mały jak muszelka, - J'étais à l'époque petit comme un coquillage a czarna suknia matki szumiała jak Morze Czarne." - Et la robe noire de ma mère était telle la Mer Noire

Roman Polanski est l'invité d'honneur du festival de film polonais Kinopolska

à Paris au cinéma Le Balzac, entre le 19 et le 24 novembre

kinopolska
kinopolska © Radio France

Pour la 6e édition du Kinopolska, l’Institut Culturel Polonais rendra hommage au réalisateur en présentant six de ses films. Le cinéaste a choisi lui-même parmi sa filmographie de présenter au public son film réalisé en 62 « Le couteau dans l’eau », mais aussi « Cul de sac », « Le Bal des Vampires », « Chinatown », « Le Locataire » ou encore « Le Pianiste ». Roman Polanski a également sélectionné six classiques de la cinématographie polonaise. Tels, des films rares d’Andrzej Wajda et de Jerzy Kawalerowicz, mais aussi un film de 1948, La Vérité n’a pas de frontière (Ulica Graniczna) d’Aleksander Ford.

Le public pourra également découvrir les courts métrages des étudiants de l’Ecole de Lodz, l’une des principales écoles de cinéma en Pologne, que fréquentèrent Skolimowski, Wajda, Munk, Zanussi… et Roman Polanski.

Le mémorial de la Shoah à Paris présente l'exposition: REGARDS SUR LES GHETTOS du 13 novembre 2013 à septembre 2014

photo ghetto de Lodz
photo ghetto de Lodz © Radio France / Photo: Walter Genewein. © Musée Juif de Francfort

L’exposition présente 500 photographies peu connues des ghettos, dont le choix a été établi avec la participation de Roman Polanski . Issues de plusieurs collections réparties en Europe, en Amérique du Nord ou en Israël, elles ont été prises dans différents ghettos (plus de 400 ghettos existèrent). À travers une approche analytique et historique des photographies, il s’agit de retracer l’histoire de ce que furent l’enfermement et la mort lente de plusieurs centaines de milliers de Juifs dans les ghettos entre 39 et 1943.

Pour aller plus loin:

Roman Polanski : une rétrospective , Greenberg, James B. Ed. de la Martinière, 26/09/2013

R Polanski une rétrospective
R Polanski une rétrospective © Radio France

En quarante ans de carrière, Roman Polanski a créé quelques-uns des films les plus attachants, les plus intenses et les plus mémorables de notre époque. Parmi ceux qui ont le plus marqué sa carrière, on citera notamment Répulsion, Rosemary's Baby, Chinatown, Tess, La Jeune Fille et la Mort, Le Pianiste et Carnage , qui gardent avec le temps toute leur résonance. Publié à l'occasion du quatre-vingtième anniversaire de Roman Polanski, ce livre retrace la carrière du cinéaste depuis Le Couteau dans l'eau (1962 ), qui lui valut sa première nomination aux oscars, jusqu'à Carnage (2011), accueilli avec enthousiasme par la critique et le public, sans oublier sa récente adaptation de l'oeuvre de Sacher-Masoch, La Vénus à la fourrure (2013), et son projet consacré à l'affaire Dreyfus. L'auteur donne également un aperçu de la carrière d'acteur et de scénariste de Polanski. Abondamment illustré avec plus de deux cents photos de films et de tournages, ce livre nous raconte l'histoire passionnante d'un réalisateur

Roman Polanski vie et destin de l’artiste , Florence Colombani, ed. Philippe Rey, nov 2010

Roman Polanski F Colombani
Roman Polanski F Colombani © Radio France

La vie de Roman Polanski, si outrageusement romanesque, est racontée dans ce livre. Du ghetto de Cracovie au confinement dans le chalet de Gstaad, en passant par le Swinging London et l'Amérique du Flower Power : soixante-dix-sept années de tragédie et de gloire.

Mais ce qu'on n'évoque jamais assez, s'agissant de Roman Polanski, c'est l'oeuvre. Au-delà de l'homme, il y a un cinéaste de tout premier plan qui a adapté Shakespeare (Macbeth), Hardy (Tess) et Dickens (Oliver Twist), révélé au monde le destin de Wladyslaw Szpilman (Le Pianiste), signé un chef-d'oeuvre du film noir (Chinatown), inventé la parodie sérieuse (Le Bal des vampires), terrifié des générations de spectateurs (Répulsion, Rosemary's Baby) et trouvé un équivalent cinématographique à l'esthétique de Beckett (Cul-de-sac) comme à celle de Kafka (Le Locataire)...Roman Polanski a donné au cinéma une série de films en apparence très différents, mais en vérité profondément reliés par une même vision du monde, une vision où l'on retrouve les résonances d'une vie ayant épousé les soubresauts de son siècle.

Sacher-Masoch : oeuvres maîtresses , R Laffont, le 21 nov 2013

Sacher Masoch, œuvres maitresses
Sacher Masoch, œuvres maitresses © Radio France

Sacher Masoch est l'auteur deLa Vénus à la fourrure qui a inspiré le dernier film de Polanski. Le terme masochisme a été forgé à partir du nom de l'écrivain. Mais son oeuvre est très peu connue. Il a inspiré Georges Bataille, Michel Foucault... Sont regroupés ici, deux romans et dix-neuf nouvelles.

Les liens

Institut Polonais/ Kinopolska 2013 ROMAN POLANSKI à l’honneur de la sixième édition de KINOPOLSKA Le festival est de nouveau parti à la recherche de films illustrant la diversité et la richesse de la production cinématographique polonaise.Il célèbre, pour sa sixième édition, le cinéma polonais en mettant à l’honneur Roman Polański.Alors que son nouveau film La Venus à la Fourrure sortira en salles le 13 novembre prochai

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.