Rediffusion de l'émission du 30 janvier 2011 en hommage à Moebius.

Voici Jean Giraud dit Moebius, dessinateur. Et je l’appellerai comme ceci jusqu’à 11h, Jean Giraud dit Moebius. Giraud, le créateur de Blueberry, western réaliste et Moebius, inventeur d’un univers de science fiction qui a débordé sur le cinéma puisque des réalisateurs comme Ridley Scott ou James Cameron ont fait appel à son imaginaire. Depuis un bon demi – siècle, les dessins de Jean

Moebius
Moebius © Radio France

Giraud dit Moebius sont donc entrés dans l’imaginaire collectif. Je pourrais vous dire aussi, cédant à la formule, que cet homme là est le Picasso du dessin. Il le sait et c’est tant mieux. Comme ça on perd moins de temps avec les minauderies de la fausse modestie. Et puis on a trop tendance à attendre le dernier souffle d’un bonhomme pour janvier jabnprendre la mesure de son génie. Jean Giraud dit Moebius a inventé un langage de formes. Il cherche depuis un demi – siècle. Et il trouve. Ses dessins occupent les deux étages de la fondation Cartier à Paris jusqu’au 13 mars. Le titre c’est Moebius transe forme. Transe forme, en deux mots. Parce que l’acte de dessiner s’apparente pour lui à une transe, sans pétard ni champignon hallucinogène… qu’il a pourtant consommés allègrement. Transe forme, parce qu’en tant que simple spectateur, on entre littéralement dans un dessin de Moebius, il faut juste accepter d’avoir le vertige. Au mitan des années 70, il invente le personnage d’Arzach, guerrier extra – terrestre mutique qui parcourt sa planète sur un oiseau qui a un cœur et un moteur. Arzach est une balise majeure dans l’histoire de la bande dessinée et du dessin. Moebius en a publié la suite, c’est Arzach l’Arpenteur et un nouveau volume est en cours. Rendez – vous chez Jean Giraud dit Moebius. A Montrouge au sud de Paris. Deuxième étage d’une maison où il a installé son atelier.

Les références

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.