Jeanne Moreau n’est pas ses personnages, mais ses films c’est sa vie.

Jeanne Moreau
Jeanne Moreau © AFP / ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

Eclectik, l’émission de Rebecca Manzoni consacrée à Jeanne Moreau, diffusée sur France Inter le 16 décembre 2012, a reçu une médaille de bronze aux New York Festivals 2013

New York Festivals
New York Festivals © New York Festivals
Jeanne Moreau
Jeanne Moreau © ©LANDOV/MAXPPP

Jeanne Moreau est à l’affiche d’Une Estonienne à Paris , premier et beau film qui sort en salles la semaine prochaine.

Un film sur le désir.

Sur le temps qui passe dessus.

Et sur ce qu’on est prêt à faire pour continuer à le vivre, à l’éprouver.

Jeanne Moreau y incarne une femme qui, parmi ses amants, en a connu un bien plus jeune qu’elle. Il a compté et elle ne veut pas y renoncer.

Jeanne Moreau n’est pas ses personnages, mais ses films c’est sa vie. Toutes les femmes qu’elle a incarnées, ses rencontres, ses amours, ses amitiés. Tout ça fait une œuvre, la sienne et la conversation de ce matin est l’occasion de la revisiter.

Je suis arrivée dans un appartement rempli de livres, avec des cigarettes disposées dans des pots, comme des bouquets.

Elle avait fait un feu. Et en sortant le micro, je me disais : le feu dans la cheminée pendant que peut-être vous déjeunez, -enfin où que vous soyez- c’est pas mal pour un dimanche matin.

R. MANZONI

La minute de solitude de Jeanne Moreau :

Une Estonienne à Paris , un film de Ilmar Raag

Une Estonienne à Paris
Une Estonienne à Paris © Radio France / Pyramide Films

La bande annonce d'Une Estonienne à Paris

Au cours de l'émission vous avez pu entendre :

  • Céline Salette, interviewée par Télérama.fr le 17 janvier 2012
  • Un extrait du film Les Amants de Louis Malle
  • Un extrait du film Lumières de Jeanne Moreau
  • Un extrait du film Jules et Jim de François Truffaut
  • Un extrait du film Une Estonienne à Paris d'Ilmar Raag
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.