Ça commence par des bruits de pas sur un plancher qui craque. Pourquoi ? Parce qu’avec Philippe Katerine ce matin, nous devisons entre les cimaises du musée de la chasse et de la nature, installé dans des demeures des XVII & XVIII° siècle, au centre de Paris. Philippe Katerine y déambule dans un complet blanc, écharpe multicolore à pompons et godillots noirs. Les visiteurs du musée le regardent passer et l’on entend. « C’est le chanteur, là tu sais, le gars qui coupe le son. » Philippe Katerine est en tournée cette saison pour un album qui porte son nom, Philippe Katerine. Mais il présente aussi un film projeté dans les salles la semaine prochaine et qui s’intitule Je suis un no man’s land, réalisé par Thierry Jousse. Voilà pour le discours promotionnel. Katerine y interprète un chanteur qui se prénomme Philippe. Il s’y perd un moment en forêt, la nuit, dans une redingote argentée qui établit comme un lien de parenté entre les extra-terrestres et lui. Bref, ce film, Je suis un no man’s land, s’inspire très largement de Philippe Katerine, le vrai. Un personnage en connexion directe avec l’enfance… et l’étrangeté. Etrangeté qui lui est naturelle et qu’il cultive aussi. Je ne sais jusqu’à quel point. Cela dit, commençons par une question essentielle pour l’écoute de cette émission. Question extraite du dernier album de l’invité de ce jour. Question qui introduit ici un court prologue.

EclectiK - Philippe Katerineenvoyé par franceinter. - Clip, interview et concert.

invité(s)

Je suis un no man’s land

Le nouveau film de Thierry Jousse, en salle le 26.01.2011 Après un concert dans sa région natale et une soirée rocambolesque chez une fan aussi entreprenante qu'inquiétante, Philippe, chanteur en pleine ascension, revient, sans l'avoir voulu et après des années d'absence, dans la ferme de ses parents. Il est prisonnier d'un sortilège qui l'empêche de fuir le territoire de son enfance. Contraint de faire une pause en forme de rêve éveillé, Philippe va découvrir la maladie de sa mère, expérimenter des retrouvailles compliquées avec son ami d'enfance, Patrick Vidal, et se laisser aller aux charmes de Sylvie, une ornithologue qui se plaît à rôder la nuit dans la forêt.

Les liens

Musée de la chasse et de la nature La programmation culturelle du musée développe certains thèmes abordés dans le parcours muséographique. Elle s’applique notamment à présenter l’œuvre des créateurs contemporains traitant de l’animalité, qu’il s’agisse de figurer l’animal dans son territoire ou d’évoquer son statut dans la société contemporaine.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.