Agnès Desarthe
Agnès Desarthe © Radio France

« J’aime pas lire ! » Agnès Desarthe a prononcé cette phrase longtemps.

Agnès Desarthe est écrivain.

Traductrice, tel est son premier métier.

Des romans pour la jeunesse, tels sont les premiers livres qu’elle a signés.

Aujourd’hui, Agnès Desarthe est l’auteure de Comment j'ai appris à lire (sans point d’interrogation), soit une enquête sur son refus originel de la lecture. Parce qu’au fond, c’est quoi, lire en français, quand on est une enfant d’émigrés venus d’Europe de l’Est et du sud de la Méditerranée ?

C’est quoi, lire, quand l’année où l’on apprend que B + A, ça fait "ba ", cette année est celle-là même où l’on découvre que dans l’humanité il y a deux parties : d’un côté les filles, de l’autre le monde flippant et emballant des garçons.

Un philosophe français – c’est Gilles Deleuze je crois – a dit : « pour connaître quelqu’un, il faut voir sa bibliothèque et sa pharmacie ». Je n’ai pas vu la pharmacie d’Agnès Desarthe. J’ai vu sa cuisine, importante dans sa vie comme dans ses livres. J’ai vu sa bibliothèque aussi, où n'est rangé aucun de ses ouvrages, qu’il s’agisse du Remplaçant ou de Mangez-moi , parus tous les deux aux éditions de L’Olivier.

Agnès Desarthe est le premier écrivain à déclarer dans EclectiK qu’elle trouvait Emma Bovary très chiante. C’est aussi le et la premier(e) invité(e) à prononcer le mot bite dans une minute de solitude particulièrement inspirée.

Si ça c’est pas du teasing coco !

Chez Agnès Desarthe, quand vous partez, vous tombez sur une pancarte accrochée à la porte qui dit « ne pas penser ». Ou peut-être est-ce « ne pensez pas ».

De l’autre côté de la porte, quand vous entrez cette fois, il y a des fleurs, un parapluie et de quoi sonner.

Rebecca Manzoni.

La minute de solitude d'Agnès Desarthe :

Comment j'ai appris à lire
Comment j'ai appris à lire © radio-france

Comment j'ai appris à lire est paru en mai aux éditions Stock.

Ses romans et récits précédents - parmi lesquels Une partie de chasse (2012), Le Remplaçant (2009), Mangez-moi (2006), Un Secret sans importance (1996, prix du livre Inter)... - sont tous parus aux éditions de l'Olivier.

Les romans d'Agnès Desarthe pour la jeunesse sont publiés à l'Ecole des loisirs.

Dans l'émission vous avez pu entendre:

-- un extrait de la chanson Min Elli a'al , d'Oum Kalsoum

-- un extrait de la chanson La digue du cul , interprétée par les Frères Jacques

-- un extrait de Ta Katie t'a quitté , de Boby Lapointe

-- le générique de l'émission Apostrophes de Bernard Pivot (Concerto n°1 en fa# mineur de Rachmaninov)

-- un extrait de Madame Bovary , de Flaubert (lu par Patrice Bornand, archive tirée du feuilleton radio "Quelques pages de madame Bovary", France culture, février 2010)

Les liens

Site officiel Agnès Desarthe

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.