Dominique A
Dominique A © Radio France

Dominique A est arrivé en gare de Nantes en tirant sa valise à roulettes derrière lui. Il vit entre Nantes, Bruxelles, Rennes et parfois Paris.

A cette géographie s’ajoute la ville de Provins, qui est au cœur de son livre Y revenir. Provins, cité médiévale, avec, je cite « sa Tour César qui me toise. Elle a huit siècles et moi 11 ans ». Dominique A revient à Provins sur les traces de son enfance et de son adolescence, sur les premiers paysages qui l’ont touché, sur ses premières amitiés, à l’âge où on se jauge et où on se pousse des coudes entre garçons.

Il était donc là, en transit à Nantes, commençant notre rencontre par « j’ai une requête » : que je ne lui tende pas mon micro dans le tramway nantais. Trop voyant, source de malaise. Ok. Et puis il était enrhumé et sa voix en était voilée.

J’ai sans doute regardé sa valise à roulettes avec un peu trop d’insistance puisqu’il m’a précisé : « mes potes me surnomment l’homme pochon.

  • ?

  • Mes affaires sont toujours dans des sacs. »

Il a posé sa valise à terre devant la porte de son appartement. Il a dit : « putain, j’ai oublié les clefs ». Non, elles étaient dans un pochon. Ah.Ah.

Dominique A vient de fêter ses 20 ans de carrière de chanteur, et a aussi publié un nouvel album magnifique qui s’intitule « Vers les lueurs. »

On a posé nos affaires dans son appartement vide avant d’aller marcher dans la ville.

R. MANZONI

Le clip du titre "Rendez-nous la lumière" , extrait du dernier album Vers les lueurs

SUR SCENE

Le 20 juin 2012 sur la scène du Casino de Paris

Le 2 et 3 juillet, Festival Les Tombées de la nuit, à Rennes

Le 6 Juillet, Festival Beauregard à la Maison de l'étudiant de Caen

Le 7 juiillet, Festival Beauregard/Chateau De Beauregard à Hérouville Saint Clair

Le 11 juillet au Muséum d'histoires naturelles de La Rochelle

Le 18 juillet, Paleo Festival à Nyon (Suisse)

le 10 et 11 août , Festival la route du rock de Saint Malo

A LIRE

  • "Y revenir", Dominqiue Ané, éditions Stock, la forêt
Y revenir
Y revenir © Radio France

Y revenir est un récit dans lequel Dominique Ané sonde la relation qu’il entretient avec sa ville natale : Provins (Seine-et-Marne), où il a vécu son enfance et son adolescence. Il tente de comprendre pourquoi ce lieu, par-delà les années, ne cesse de le hanter tout en le confrontant à un sentiment double : attirance et répulsion pour la ville fortifiée, « imbue de son passé », « cernée de champs de betteraves », d’où suintent l’ennui et une sensation de bout du monde. Comme l’écrit Dominique Ané, « la plaine désole et isole », mais elle est peut-être à l’origine de la mélancolie qui fait le style si particulier de ses chansons et de son univers musical.

Y revenir, c’est un voyage accompli à rebours, c’est ausculter, plus de vingt ans après, les lieux, les êtres rencontrés, les sentiments éprouvés...

  • "Dominique A, les points cardinaux " de Bertrand Richard, une biographie parue aux Editions Textuel en 2007

Lors de leur balade nantaise, Rébecca et Dominique A ont croisé "L'éléphant" création féérique et grandiloquente des " Machines de l'île", à découvrir à Nantes...

L'éléphant de la machine de l'Île
L'éléphant de la machine de l'Île © Radio France

Les liens

Les machines de l'ïle Les Machines de l’île est un projet artistique totalement inédit. Né de l’imagination de François Delarozière et Pierre Orefice, il se situe à la croisée des « mondes inventés » de Jules Verne, de l’univers mécanique de Léonard de Vinci et de l’histoire industrielle de Nantes, sur le site exceptionnel des anciens chantiers navals.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.