A côté du Palais de L’Elysée, il y a un grand hôtel.

Dans ce grand hôtel, il y a la chambre 315.

Et sur le canapé de la chambre 315, il y a Pedro Almodovar.

Pedro Almodovar
Pedro Almodovar © Radio France

Pedro Almodovar est à Paris pour présenter son 19° long métrage, Les Amants Passagers . Une histoire qui se passe à bord d’un avion pas loin de la catastrophe aérienne. Une histoire qui permet à Almodovar de parler de la crise que traverse son pays et l’Europe tout entière sur le ton de la comédie.

On a évidemment la trouille à bord de cet avion, sauf qu’au lieu d’être tétanisé, on célèbre les corps, disons… de toutes les façons !

Un ami cinéphile résumant la situation par une réplique d’un autre film qui est celle-ci : « à peine le temps de dire ouf et déjà dans la touffe ! ». Or donc, très très très réjouissant programme.

Après un film noir et des mélodrames comme Etreintes brisées ou Tout sur ma mère , Pedro Almodovar renoue donc avec la comédie et les couleurs de ses débuts.

Nous étions là, réunis autour de la table basse de la suite d’un palace.

Jean-Pierre tendait sa perche pour le son.

Isabelle tenait son carnet pour la traduction.

Et à peine avais-je pris ma respiration pour prononcer un premier mot qu’Almodovar a tout de suite levé la main en signe d’attente.

Pour le prologue de cette conversation, il s’est levé, est passé dans la pièce d’à côté avant de revenir avec stylo et cahier sur lequel il a écrit la date.

R.Manzoni

La minute de solitude de Pedro Almodovar :

la bande annonce

Au cours de l'émission, vous avez pu entendre :

  • La voix de Jeanne Moreau dans Ascenseur pour l'échaffaud , de louis Malle

  • I'm so exited, des Pointers Sisters. Extrait de la B.O des Amants passagers

  • Por Elisa , Los Destrelllos. Extrait de la B.O des Amants passagers

  • Cucurrucucu , de Caetano Velos. extrait de la B.O de Parle avec elle

  • Piensa en me , Luz Casal. Extrait de la B.O de Talons aiguilles.

    Evénement(s) lié(s)

Les amants passagers

Les invités

Les références

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.