Jean – Claude Brialy et Anna Karina badinant à la télévision française à la fin des années 60. Ils venaient de tourner ensemble une comédie musicale où lui est amoureux d’elle. ça s’intitulait Anna. Elle y chantait Sous le soleil exactement. Mais l’ensemble, tout,: textes et musiques étaient ciselés par Gainsbourg. Ils se sont amusés à faire ça. Ça se voit. Anna Karina aimait bien rigoler. Et elle aime toujours ça. Je l’ai rencontré chez elle à Saint Germain des Prés. Sous une lumière rouge et avec un verre de porto. Il y a sa voix, ses films et le bruit régulier de son briquet. Si je vous propose de réécouter Anna Karina ce dimanche, c’est parce que la rencontre que nous avions prévue cette semaine au départ a été annulée à la dernière minute. Quoiqu’il en soit, réécouter Anna Karina, pour les chansons qu’elle chanta, pour ses rôles dans les films de Godard, Rivette ou Visconti. Ça claque. (Rediffusion)

Anna Karina
Anna Karina © Radio France / Philippe Luzarey
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.