Pierre Salvadori
Pierre Salvadori © Radio France / unifrance

Ça fait 20 ans que Pierre Salvadori fait des films et souvent, un de ses personnages s’appelle Antoine. Antoine, c’est le deuxième prénom de Salvadori et tout est dit.

Antoine, c’est Guillaume Depardieu, dans Cible Emouvante , c’est François Cluzet dans Les Apprentis ou Daniel Auteuil dans Après vous .

Cette semaine, nous nous réjouissons donc d’accueillir le nouvel Antoine de Pierre Salvadori dans les salles de cinéma. Cette fois il est incarné par Gustave Kervern, la révélation du film. Ça s’intitule Dans la Cour , Antoine y est gardien d’immeuble et il y croise une retraitée qui sombre petit à petit. La retraitée c’est Catherine Deneuve. Elle a peur que l’immeuble ne s’écroule et de toute façon, il abrite beaucoup d’habitants qui ne tiennent pas droit. Certains se relèvent, d’autres pas, c’est à la fois drôle et magnifique.

Pierre – Antoine - Salvadori signe là sa meilleure comédie entre humour, émotions et moments de grâce. Ce moment où Antoine nettoie la cour de l’immeuble avec un jet d’eau. - Vous savez ceux qui sont équipés d’un pistolet au bout qui fait pschitt pschit t. Antoine arrose et se prend au jeu petit à petit comme s’il était un tireur d’élite, pschitt – pschitt , c’est un flic, pschitt pschitt , ou un cow boy peut–être et on dirait que la cour de l’immeuble serait le désert du Névada !

Le plaisir de ce film, Dans La cour , tient aussi à des scènes comme celles – ci, dédiées à ces instants où l’on se met en scène comme un môme, où nous sommes dans le présent à 100%.

Pour Eclectik Pierre Salvadori m’a reçue dans sa cuisine. J’y suis entrée en pensant tenir une résolution que j’avais prise : ne plus jamais faire entendre un bruit de machine à café dans cette émission.

Et puis… Et puis, c’est comme au bureau: c’est souvent à la machine à café qu’il se passe des choses parce que l’esprit vagabonde, en attendant que le café coule.

R. MANZONI.

La minute de solitude de Pierre Salvadori :

Dans la Cour , de Pierre Salvadori, Bande annonce

Dans la Cour , de Pierre Salvadori, synopsis

Antoine est musicien. A quarante ans, il décide brusquement de mettre fin à sa carrière. Après quelques jours d'errance, il se fait embaucher comme gardien d'immeuble. Jeune retraitée, Mathilde découvre une inquiétante fissure sur le mur de son salon. Peu à peu, son angoisse grandit pour se transformer en panique : et si l'immeuble s'effondrait... Tout doucement, Antoine se prend d'amitié pour cette femme qu'il craint de voir sombrer vers la folie. Entre dérapages et inquiétudes, tous deux forment un tandem maladroit, drolatique et solidaire qui les aidera, peut-être, à traverser cette mauvaise passe.

Au cours de l'émission vous pourrez entendre:

  • Extrait de La vitesse foudroyante du passé, poème "La mèr e", lecture en public par Jérôme Kircher
  • Extrait du film Les apprentis (1995) de Pierre Salvadori
  • Extrait de l'émission Eclecik du 23/03/2007 avec Guillaume Depardieu
  • Extrait du film Dans la cour (2014) de Pierre Salvadori

Evénement(s) lié(s)

Dans la cour

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.