Le regard droit. Les yeux bien plantés dans les miens. Françoise Fabian est concentrée. Et un peu inquiète. Pendant qu’on parle, il y a derrière elle une photo en noir et blanc. Elle y ferme les yeux. Marcello Mastroianni est assis à côté d’elle. C’était pour Salut l’Artiste, un film d’Yves Robert. Rencontrer une comédienne, c’est évidemment penser à des films, des scènes. Fabian dans Ma nuit chez Maud de Rohmer, Fabian dans Raphaël ou le Débauché de Deville, Fabian dans la Bonne année, de Lelouch, du temps où il faisait de bons films avec Lino Ventura. Dans ce film, Ventura lui dit : « Une femme, c’est un homme qui pleure tout le temps. » Pas sûre que la définition lui convienne. Mercredi prochain, Françoise Fabian est à l’affiche de Je n’ai rien oublié, un film de Bruno Chiche, avec Gérard Depardieu et Niels Arestrup. Si interviewer, c’est écouter quelqu’un. C’est le regarder aussi. Alors, même s’il est inutile de le préciser, je le rappelle : Françoise Fabian est une femme très belle.

Françoise Fabian
Françoise Fabian © Radio France

Je n'ai rien oublié

le film de Bruno Chiche avec Françoise Fabian, Gérard Depardieu, Alexandra Maria Lara, Niels Arestrup, Nathalie Baye, sort en salle le 30 mars 2011

Les invités
Les références
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.