Agnès B
Agnès B © patrick swirc

“Eclectique” ça va bien à notre invitée, ça lui va « comme un gant », ou comme une marinière, ou comme un cardigan à pressions !

Agnès Troublé, dite Agnès b.

Quand elle a commencé à dessiner des vêtements, toute jeune, un peu par hasard, dans les années 60 – jusque là elle s’était plutôt rêvée conservatrice de musée_ elle a gardé le b de Christian Bourgois, son premier mari.

Première boutique ouverte il y a presque 40 ans maintenant, rue du Jour à Paris. Et puis il y a eu New York, le Japon, et puis et puis … tutti quanti . Avec aujourd’hui plus de 100 boutiques à travers le monde.

Stylo noir à pointe fine, papier blanc, appareil photo, petite caméra : miss Agnès a plus d’une arme dans son sac pour attraper tout ce qui lui saute aux yeux ! Elle qui a toujours dessiné des vêtements… « en attendant de faire de vraies choses” comme elle dit.

Alors Agnès b c’est aussi: une galerie (La Galerie du Jour, 44 rue Quincampoix, Paris 1er), une société de production cinéma et d’édition de DVD (Love Streams ), cinq enfants, une quinzaine de petits enfants (et oui !).

Car Agnès est une grande amoureuse. Amoureuse des hommes, de l’art, des artistes, qu’elle repère et qu’elle soutient. Et aujourd’hui sa dernière œuvre est un film, le premier long métrage qu’elle a réalisé : Je m’appelle hmmm...

Le rendez-vous était donné 17 rue Dieu, Paris 10ème, à deux pas du Canal Saint-Martin, au siège d’Agnès b .

Au 6° étage: le bureau d’Agnès. Son QG, là d’où tout part.

Une grande pièce très spacieuse. C’est blanc, tout blanc. Des fenêtres grandes ouvertes sur les toits de Paris. C’est vaste et chaleureux.

Une petite bonne femme, chevelure blonde, bottines en cuir noires à gros talons, robe noire bien au dessus du genou, à la fois ample confort et super sexy miss Agnès.

Une femme d’action, une instinctive. Elle avance, elle décide, elle tranche. Vite, très vite. Tracer sa route, aller toujours de l’avant. Vers: l’amitié, l’amour, le rock, l’enthousiasme, et un engagement certain.

Perrine Malinge

La minute de solitude d'Agnès B. :

Je m'appelle Hmmm , son 1er long métrage, sera en salle le 23 avril 2014

*Je m'appelle Hmmm… est une fiction dans laquelle jouent Douglas Gordon, Lou-Lélia Demerliac, Sylvie Testud, Jacques Bonnaffé, Marie-Christine Barrault et Jean-Pierre Kalfon.

Synopsis :Une fiction, la fugue d'une fillette de 11 ans, aînée de 3 enfants, la mère absente, le père prédateur, la grand-mère trop pure pour imaginer ce qui se passe. Classe de nature la fillette disparait… Elle est montée dans un camion ; un road movie merveilleux et tragique en compagnie d'un routier écossais, un voyage initiatique, une rencontre, des rencontres "où l'amour se pose" ?

Produit par Love Streams agnès b. Productions

J’ai écrit Je m’appelle Hmmm… d’une seule traite, il y a une dizaine d’années, comme quelque chose que je devais faire absolument. Continuant, bien sûr, pendant tout ce temps, mon travail de styliste. C’est Christian Bourgois qui m’a fait découvrir le cinéma. Plus tard, un vieux Nikon m’est tombé entre les mains et j’ai remplacé le dessin par la photographie. J’aime saisir ce qui me saute aux yeux, j’aime cadrer et chercher chez les autres ce qu’il y a à voir, les angles qui m’intéressent, les gestes, les manies, les attitudes. Les voir de dos, de trois-quarts, de profil . Agnès B

Au cours de l'émission vous pourrez entendre:

  • Un extrait de la Bande originale du film Rocky, réalisé en 1976 par John G. Avildsen Avec Sylvester Stallone
Rocky Balboa
Rocky Balboa © MGM
  • un titre de Bob Marley: Get up stand up
Bob Marley en concert, 1980, Zurich
Bob Marley en concert, 1980, Zurich © Ueli Frey - Wikimedia Commons
  • Un extrait du film de Godard, Le mépris (1964) avec Brigitte Bardot et Michel Piccoli
Le Mépris
Le Mépris © Radio France
  • La voix du photographe Henri Cartier-Bresson (1908-2004), au micro de Pierre Descargues, en 1989 ( Ina)
appareil photo Leica C Bresson
appareil photo Leica C Bresson © Radio France / C Bresson

A voir en ce moment à la Galerie du jour et jusqu'au 17 mai 2014: l'exposition du collectif belge "Hell'o Monsters" , Humwelt

hell'o monsters
hell'o monsters © Radio France / Galerie du jour

Issu de la scène graffiti bruxelloise, le collectif Hell’O Monsters voit le jour à la fin des années 90, suite à la rencontre de Jerôme Meynen, François Dieltiens et Antoine Detaille. Délaissant très vite murs, lettrages et bombes au profit du papier, des personnages, de l’encre et de la peinture, puis de la sculpture, de l’installation ou du wall drawing , ils développent un vocabulaire graphique singulier, complexe et ambiguë qu’ils ne cessent d’enrichir au fil de leurs productions.

A travers leur démarche créative, qui se caractérise par son extrême liberté formelle autant que par sa grande rigueur d’exécution, Ils engendrent un imaginaire généreux et fantasque, parfois grotesque et néanmoins toujours poétique. Une sorte de bestiaire étrange et fantastique, peuplé d’animaux énigmatiques ou de créatures à l’apparence vaguement humaine.

La mort, l'espoir, l'échec, l'optimisme, la frivolité, l'animalité, la cruauté, la contrainte et la volonté de contrôle sont les thèmes les plus fréquemment abordés dans les œuvres de Hell’O Monsters.

J’ai voulu faire une galerie pour donner à voir ce que j’aime. On dit une galerie mais on pourrait dire un endroit pour montrer l’envers et l’à côté des choses, montrer de la peinture, de la sculpture, des photographies et, chaque fois, en même temps, essayer d’inventer de nouvelles façons de faire circuler les images, de les rendre à la portée de tous : esquisses, pochoirs, sérigraphies, gravures, etc. Agnès b

Les liens

La galerie du jour Agnès B La galerie du jour agnès b., ouverte en novembre 1984, est une galerie d'art contemporain. Au rythme d'une dizaine d'expositions par an, elle montre régulièrement et défend le travail de peintres, plasticiens ou photographes tels que Kenneth Anger, Frédéric Bruly Bouabré, Lucien Hervé, Seydou Keïta, Thierry Lefébure, Douglas Kolk, Jonas Mekas , Ryan McGinley, J. D. Okhai Ojeikere, Harmony Korine, Paul Seawright, Malick Sidibé, Massimo Vitali, Acharya Vyakul, Seydou Keita, Abdelkader Benchama. Depuis janvier 2010 la galerie du jour fait partie du Fonds de Dotation agnès b.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.