photo1
photo1 © Radio France
L’année 1953 fut de la plus haute importance dans l’histoire du rock’n’roll : la guitare électrique Fender Stratocaster était inventée pour le bien de l’humanité toute entière… et pour celui d’Antoine de Caunes en particulier. Antoine de Caunes est né cette même année 53 et 57 ans plus tard, il publie un Dictionnaire amoureux du rock, où le mot le plus important est amoureux. Parce que de A comme Abbey Road à Z, comme ZZ top, de Caunes réussit à partager des informations autant que des émotions au sujet d’une musique qui a joué le premier rôle dans le bonhomme qu’il est devenu. C’est donc aussi un portrait, ce dictionnaire. Celui d’un homme dont l’univers va de Marcel Proust au coussin péteur en passant par Bruce Springsteen et Fred Astaire. Et puis il y a cet alliage entre humour et rock’n’roll, sachant que les deux sont rarement menés de front dans nos contrées. La fréquentation de ce dico amoureux du rock se déroule en deux temps. On va vers les connaissances, d’abord et l’on est attiré par les inconnus, ensuite. Quel que soit l’endroit où l’on tombe et malgré l’érudition, de Caunes ne vous prend jamais de haut. Bon, je l’ai déjà dit mais aujourd’hui plus que jamais, EclectiK a une affection particulière pour les quinquas qui aiment le rock’n’roll. ## Les liens [Antoine de Caunes lit](http://www.visiteursdusoir.com/fr_decaunes.html) le 7 novembre à Sérignan Le 9/11 à Marmande le 25/11 à Aulnoye Aymeries le 27/11 à Florange Laurent Chalumeau est journaliste et écrivain. Durant cinq ans, il écrivit les sketches d'Antoine de Caunes dans 'Nulle Part Ailleurs'. Il est égalem
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.