Marc Loubens est né à Madagascar, près du continent africain qu’il connaît bien. Et pour cause. Après une enfance au Sénégal il a sillonné les pays d’Afrique subsaharienne, avant de s’envoler pour les Caraïbes.

Mais c’est en dans un petit village nommé Oualata, perdu au milieu de kilomètres de pistes en Mauritanie, que Marc voudrait nous emmener ce matin.

Il y est resté 48 heures à peine, en 1995, mais les souvenirs sont vifs.

Ce village, dont les portes sont ornées par le travail minutieux des femmes, était l’une des plus anciennes villes du continent africain,

fondée au 7e siècle. A son apogée au 15e siècle, on dit même que Oualata était rivale de Tombouctou. Une chose étonnante dans ce village a beaucoup ému notre auditeur-voyageur : il y a un petit cimetière français toujours entretenu par la communauté…

oualata
oualata © wikimedia
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.