Olivier Meyer dirige le théâtre de Suresne Jean Vilar et du Théâtre de l’Ouest Parisien à Boulogne-Billancourt où il a créé l’an dernier le festival Seules… en scène.

Olivier Meyer
Olivier Meyer © www.qobuz.com / Jean-Baptiste Millot

Mes journées sont remplies par les deux théâtres, puisque je m’occupe de la programmation du théâtre Jean Vilar à Suresnes et du Théâtre de l’Ouest Parisien, à Boulogne. Je suis très sollicité, je reçois en moyenne 70 propositions par jour, j’en traite certaines en un coup d’œil, d’autres en plusieurs heures. Derrière toutes ces propositions, il y a des gens : des artistes, des interprètes, des metteurs en scène… Ce ne sont pas des dossiers, ce sont des personnes ! Mon travail, et j’y consacre ma vie, c’est d’accompagner ces artistes, sans aucune frustration.

Auteurs, metteurs en scène ou comédiennes, les femmes investissent de nouveau la scène du TOP. Pour ce second Seules... en scène , elles nous emmènent à la découverte de textes forts mais aussi à la rencontre de gestes et d’images puisque le festival, à l’occasion des deux créations 2012, accueille une chorégraphe et une vidéaste.

Des histoires singulières, portées par des actrices d’exception : Dominique Valadié, et Juliette Roudet sondent, tour à tour, “l’éternel féminin” dans un théâtre dansé imaginé par Caroline Marcadé (Portraits de femmes, Coeur à corps ), l’irrésistible Emma la clown tente de trouver Dieu dans la physique quantique et la cosmologie (Dieu estelle une particule ? ), Nouara Naghouche dédie son combat aux femmes résistantes et victimes (Sacrifices ), Juliette Rizoud campe une Jeanne d’Arc fascinante,de la naissance au bûcher (La Jeanne de Delteil , adaptée par Jean-Pierre Jourdain et mise en scène par Christian Schiaretti), Alexandrine Serre et la vidéaste Véronique Caye poursuivent leur exploration du Journal d’Anaïs Nin (Hors du labyrinthe ), la comédienne et chanteuse Anne Lévy passe de la tragédie classique de Phèdre au chant populaire de Dalida... Une édition qui se clôture par Rose de Martin Sherman, interprété par Judith Magre, dans une mise en scène de Thierry Harcourt.

De l’évocation au témoignage, du récit à la confession, ces actrices conjuguent humour et émotion, tendresse et révolte, désespoir et jubilation... Autant d’univers qui engagent le regard, la voix, le corps, pour ce temps fort de la saison du TOP.

source : www.top-bb.fr

Festival Seules... en scène
Festival Seules... en scène © radio-france

Festival Seules… en scène

du 2 au 31 mai 2012 au Théâtre de l’Ouest

__

1, place Bernard Palissy, 92100 Boulogne-Billancourt Renseignements : www.top-bb.fr - 01 46 03 60 44

A voir notamment, durant le festival :Portraits de femmes , mise en scène de Caroline Marcadé, avec Dominique Valadié et Juliette Roudet.

Du mercredi 2 au samedi 5 mai 2012, 20h30.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.