Christophe Jacrot parcourt les continents à la recherche des nuances, des textures et de la mélancolie si particulière que la pluie imprime sur les environnements urbains. Car Christophe est photographe du monde sous la pluie.

Paris sous la pluie
Paris sous la pluie © Christophe Jacrot

Il l’explique sur son site internet : http://christophejacrot.com/series/a-propos/ «À mes yeux il y a deux grandes façons de photographier le monde, saisir son horreur ( il y a de quoi faire ) ou le sublimer. j'ai choisi la seconde. Plus précisément, j'aime le romanesque que m'offre la pluie, la neige le "mauvais temps" ( les excès du climat sont un autre sujet ). Ces éléments sont pour moi un merveilleux terrain photographique, un univers visuel peu exploité au fort pouvoir évocateur, et riche en lumières subtiles. Cet univers échappe à la plupart d'entre nous, trop occupés à se mettre à l'abri. L'homme devient une silhouette fantomatique déambulant et obéissant aux aléas de la pluie ou de la neige. Mon approche est délibérément picturale et émotionnelle. »

Comme lui, ses photos traversent le monde : elles seront bientôt à Amsterdam (Brandt galerie Prinsengracht 799 1017 KA Amsterdam) et à Varsovie.

Un livre de ses photos de Paris sous la pluie a été édité en 2008 (ed. Du Chêne) : Paris sous la pluie

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.