Gérard Benoît à la Guillaume est photographe de bidons et d’autres trucs aussi ...

Il aime tamiser les patrimoines régionaux pour en personnaliser leurs particularités.

L’interprétation artistique et le choix de ses sujets laissent apparaître son affection pour le courant des “Nouveaux Réalistes” (Tinguely, Christo, Arman, Niki de Saint-Phalles...) et le Land-art (Andy Goldsworthy, Christo...)

Avec l'avènement de la photographie numérique il fait encore davantage sienne l'analyse de Joan Fontcuberta: ”La photographie ment parce que sa nature ne lui permet pas autre chose. L’essentiel devenant l’usage que fait de ce mensonge le photographe, les intentions qu’il sert, le contrôle qu’il exerce sur son mensonge” (le baiser de Judas, photographie et vérité).

Il expose Bidons sans frontières à la galerie Images de Fer, au 13 rue de Seine, Paris VI

jusqu’au 29 octobre.

Bidons sans frontières
Bidons sans frontières © Gérard Benoit à la Guillaume / Gérard Benoit à la Guillaume
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.