Maria Christina a fui son village du Canada et sa famille. Elle est la vilaine sœur. Elle s’est installée dans une maison au bord de la plage en Californie. Elle écrit, voit des histoires partout, prend le bus et invente la vie de chacun des passagers du bus et on y croit ; Elle ne connaît pas les limites et refuse de les connaître. Elle a décidé qu’elle n’obéirait jamais et pourtant elle doute de tout. Marie Christina est écrivain. Elle est l’héroïne la plus personnelle de Véronique Ovaldé.

la grace des brigands
la grace des brigands © Radio France

La grâce des brigands de Véronique Ovaldé est publiée en poche au Points-Seuil.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.